Jacob Tamarkin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacob Tamarkin
Fonctions
Vice-président
American Mathematical Society
-
Professeur
Université Brown
-
Doyen
Faculté de mechanique et mathematique de l'université d'État de Perm (d)
-
Dmitry Fedotov (d)
Chef de département (d)
Université polytechnique de Saint-Pétersbourg Pierre-le-Grand
-
Professeur
Faculté de mechanique et mathematique de l'université d'État de Perm (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Swan Point Cemetery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Яков Давидович ТамаркинVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Яков Давидович ТамаркинVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
J.D.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
États-Unis (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Faculté de physique et de mathématiques de l'université de Saint-Pétersbourg (d) (-)
Université d'État de Saint-PétersbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Université Brown (-)
Dartmouth College (-)
Université polytechnique de Saint-Pétersbourg Pierre-le-Grand (-)
Université d'État de Perm (-)
Faculté de mechanique et mathematique de l'université d'État de Perm (d) (-)
Université d'électrotechnique de Saint-Pétersbourg (en)
Université d’État des transports de Saint-PétersbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Parti politique
Membre de
Dir. de thèse
Archives conservées par
Brown University Library (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jacob David Tamarkin (russe : Я́ков Дави́дович Тама́ркин, Iakov Davidovitch Tamarkine; ) est un mathématicien russo-américain connu pour ses travaux en analyse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tamarkin est né à Tchernigov en russie impériale, aujourd'hui Tchernihiv en Ukraine. Il effectue des études secondaires au gymnasium de Saint Pétersbourg en compagnie d'Alexander Friedmann et Vladimir Smirnov avec lesquels il collaborera ultérieurement. Il effectue ensuite une thèse à l'Université d'État de Saint-Pétersbourg sous la direction de Andreï Markov.

Il devient enseignant dans divers instituts techniques à Saint-Pétersbourg, spécialisés dans les transports ferroviaires et l'électrotechnique. Il devient brièvement professeur et doyen de l'Université d'État de Perm en 1919 avant de revenir un an plus tard à Saint-Pétersbourg à l'université polytechnique.

En 1925 il émigre aux États-Unis[1] où il devient lecteur au Dartmouth College et, en 1927, professeur à l'Université Brown[2].

Travaux[modifier | modifier le code]

Tamarkin a couvert un grand nombre de domaines : théorie des nombres, équations intégrales, séries de Fourier, analyse complexe, problème des moments, problèmes de conditions aux limites, équations différentielles. Il a eu de nombreux étudiants, par lesquels Nelson Dunford and Derrick Lehmer.

Il a fondé avec Otto Neugebauer et William Feller la Mathematical Reviews[3].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Einar Carl Hille, « Jacob David Tamarkin—His life and work », Bulletin of the American Mathematical Society, vol. 53, no 5,‎ , p. 440-457 (lire en ligne)
  2. (en) « Tamarkin, Jacob D. », Encyclopedia Brunoniana,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « American Mathematical Society : The Editors of Mathematical Reviews »