Jacob Ammen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacob Ammen
Jacob Ammen

Naissance
comté de Botetourt, Virginie
Décès (à 88 ans)
Lockland, Ohio
Allégeance Flag of the United States (1861-1863).svg Union
Arme Artillerie
Grade Union Army brigadier general rank insignia.svg Brigadier general
Années de service 1833-1865
Conflits Guerre de Sécession
Famille Daniel Ammen (vice-amiral)

Jacod Ammen (né le dans le comté de Botetourt, État de Virginie, et décédé le à Lockland dans le comté de Hamilton, État de l'Ohio) est un brigadier-général de l'Union. Il est enterré à Cincinnati, État de l'Ohio[1].

Avant la guerre[modifier | modifier le code]

Jacob Ammen est diplômé de West Point en 1831 dans le 1st U.S. Artillery[note 1].

Il est promu second lieutenant le 1er juillet 1831[2].

Il devient professeur assistant et instructeur à West Point. Il déménage vers Georgetown dans l'État de l'Ohio et devient capitaine dans la milice de l'État.

Une carrière de professeur[modifier | modifier le code]

Il démissionne en 1837 pour devenir professeur de mathématiques au Kentucky et en Indiana. Il obtient un chaire de mathématiques à l'université d'Indiana.

En 1855, il part pour Ripley, dans l'Ohio, pour travailler en tant qu'ingénieur civil.

Guerre de Sécession[modifier | modifier le code]

Au début du conflit Jacob Ammen retourne dans l'armée fédérale, le 18 avril 1861, en tant que capitaine du 12th Ohio Volunteer Infantry[2].

Il est promu lieutenant-colonel le 2 mai 1861, puis il est affecté au 24th Ohio Volunteer Infantry en tant que colonel, le 22 juin 1861[2]. Il entraîne ses troupes au camp Dennison, près d'Indian's Hill[3].

Il participe à la bataille de Cheat Mountain en septembre 1861.

Le régiment est alors affecté au théâtre de l'Ouest ; Jacob Ammen y commande la 10th brigade de la 4th division de l'armée de l'Ohio à la bataille de Shiloh[note 2]. et au siège de Corinth[1].

Il est promu brigadier général le 16 juillet 1862[2] et assure brièvement le commandement de la division du général William « Bull » Nelson.

Pour des raisons de santé, il prend le commandement du fort Douglas, en Illinois, puis d'autres garnisons fédérales.

Il reprend un commandement de campagne en dirigeant la 4th Division du XXIII Corps en assurant le blocus de la ligne ferroviaire, entre la Virginie et le Tennessee à Bull's Gap, pendant le raid de Stephen Burbridge en septembre 1864[1].

Après la guerre[modifier | modifier le code]

Il démissionne le 14 janvier 1865 et retourne en Ohio. Il devient inspecteur et ingénieur civil du comté de Hamilton. Il participe à plusieurs grands projets, dont celui qui détermine les différentes routes possible du canal de Panama.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il est de la même promotion que les futurs généraux Thomas Jefferson McKean, William Hemsley Emory, Andrew Atkinson Humphreys, Thomas Jefferson McKean et Horatio Phillips Van Cleve. Ils ont tous combattu dans les rangs de l'Union.
  2. Ordre de bataille lors de la Bataille de Shiloh

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Jacob Ammen, page consacrée au général sur Find a Grave.com (consulté le 14 juillet 2014)
  2. a b c et d (en) Francis B. Heitman, Historical Register and Dictionary of the United States Army, from it's Organization, September 29, 1789, to March 2, 1903, Washington, Government Printed Office, (lire en ligne).
  3. (en) Jacob Ammen, page consacrée au général sur indianhill.org (consulté le 14 juillet 2014).