Jacky Mathijssen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacky Mathijssen
Image illustrative de l’article Jacky Mathijssen
Mathijssen en 2007 (Club Bruges)
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique Belgique espoirs (sélectionneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (58 ans)
Dilsen-Stokkem (Belgique)
Taille 1,89 m (6 2)
Poste Gardien de but
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1982-1985Drapeau : Belgique FC Winterslag
1985-1990Drapeau : Belgique Charleroi SC
1990-1993Drapeau : Belgique RC Genk
1993-2000Drapeau : Belgique KFC Lommel SK
2000-2001Drapeau : Belgique Saint-Trond VV
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2001-2004Drapeau : Belgique Saint-Trond VV 47v 28n 37d
2004-2007Drapeau : Belgique Charleroi SC 33v 26n 19d
2007-2009Drapeau : Belgique FC Bruges 41v 15n 23d
2009-2010Drapeau : Belgique KSC Lokeren 2v 1n 9d
2010 Drapeau : Belgique Charleroi SC 1v 2n 4d
2010-2012Drapeau : Belgique K Beerschot AC 15v 19n 21d
2013 Drapeau : Belgique K Beerschot AC 2v 2n 7d
2013-2014Drapeau : Grèce Fostiras FC 16v 11n 16d
2014-2015Drapeau : Belgique Oud-Heverlee Louvain 15v 8n 13d
2016-2017Drapeau : Belgique KVC Westerlo 5v 7n 13d
2017 Drapeau : Grèce AEL Larissa 0v 1n 2d
2018-2020Drapeau : Belgique Belgique -19 ans6v 6n 6d
2020- Drapeau : Belgique Belgique espoirs3v 0n 2d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 2 septembre 2021

Jacky Mathijssen, né le à Dilsen-Stokkem, est un entraîneur et ancien joueur de football belge.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Mathijssen évoluait pendant sa carrière de joueur au poste de gardien de but. Il défend les filets du FC Winterslag, Sporting de Charleroi, KRC Genk, KFC Lommel SK et Saint-Trond VV. Il mit un terme à sa carrière de joueur en 2001.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Débuts excellents avec Saint-Trond[modifier | modifier le code]

Il devient alors entraîneur adjoint du club trudonnaire puis entraîneur principal quelques mois plus tard. Il obtient des résultats très probants avec le STVV: 8e place en 2002 et 4e place en 2003, le tout en prônant un football assez léché. Il dispute en 2003 une finale de la coupe de Belgique, perdue sur le score de 1-3 contre la RAA Louviéroise.

Le meilleur entraîneur de Charleroi sous l'ere Abbas Bayat[modifier | modifier le code]

En , il rejoint le Sporting de Charleroi, à 3 journées de la fin du championnat. Les Zèbres occupent alors une position de reléguables mais grâce à un excellent 7/9, Mathijssen sauva le RCSC de la D2 avant de l'amener, un an plus tard, à la 5e place.

Il réitéra cette performance lors de la saison 2006-2007, malgré son limogeage un mois avant la fin de la saison.

FC Bruges[modifier | modifier le code]

Le , il signe au FC Bruges[1] pour une durée de trois ans.

Durant deux saisons, le club brugeois finira deux fois à la troisième place. Insuffisant toutefois pour que Mathijssen preste sa dernière année de contrat. Il sera remplacé par le Néerlandais Adrie Koster.

KSC Lokeren[modifier | modifier le code]

Fin octobre 2009, il prend en charge l'équipe du KSC Lokeren[2], succédant à Aleksandar Janković.

En , il en est limogé à la suite des mauvais résultats.

Bref retour à Charleroi[modifier | modifier le code]

Le , il est présenté par la direction du Sporting de Charleroi, en tant que nouvel entraineur pour la saison 2010 – 2011. Le , à la suite d'une lourde défaite la veille à domicile face au FC Bruges (0-5), il est limogé.

Germinal Beerschot Anvers[modifier | modifier le code]

Le , il signe au KFC Germinal Beerschot[3]. Il quitte le club anversois le . Il revient cependant dans ce même club le à la suite des mauvais résultats du club afin d'éviter les Playoff III de la Pro League.

N'ayant pas réussi à maintenir le club anversois en Jupiler Pro League, il quitte de nouveau celui-ci le .

L'aventure grecque[modifier | modifier le code]

Il signe la saison suivante au Fostiras FC, club de 2e division grec.

Malgré de très bons résultats, il quitte le club pour des raisons budgétaires.

Retour en Belgique, à OHL[modifier | modifier le code]

Fin , il revient en Belgique et signe à Oud-Heverlee Louvain, club de division 2 belge qui vient de se séparer d'Ivan Leko. Il parvient à ramener le club louvaniste en Jupiler Pro League via le tour final de division 2 à la fin de la saison. Le il est limogé[4] alors que son club occupe l'avant-dernière place de la Jupiler League avec le même nombre de points que le dernier classé, Westerlo, les dirigeants du club expliquant que la majorité des joueurs ne le soutient plus après une nouvelle défaite 1-3 contre Genk.

KVC Westerlo[modifier | modifier le code]

Le , Jacky Mathijssen succède à Bob Peeters au KVC Westerlo, avec pour mission de maintenir le club campinois,dernier de la Jupiler Pro League avec 1 seul point en 6 matches.

A la fin de la saison 2016-2017, il ne peut empêcher la relégation du club campinois finissant dernier du championnat.

Il est remercié le , juste avant le début de la préparation de la nouvelle saison.

Bref retour en Grèce[modifier | modifier le code]

Le , il retourne en Grèce et signe au club de AEL Larissa. Il est remercié 11 jours plus tard.

Sélectionneur de l'équipe espoirs U19 de Belgique[modifier | modifier le code]

Le , il est nommé sélectionneur des espoirs U19 belges en remplacement de Gert Verheyen, parti au KV Ostende.

Son équipe de jeunes diables ne parvient pas à se qualifier pour l'euro 2019 des moins de 19 ans, à la suite de leur défaite 2-5 contre l'Ukraine et leur 3e place dans le groupe de qualification.

Sélectionneur de l'équipe espoirs belge[modifier | modifier le code]

Le 14 mars 2020, à la suite de la démission de Johan Walem pour devenir le sélectionneur de l'équipe de Chypre, Jacky Mathijssen est promu comme nouveau sélectionneur de l'équipe espoirs des diables rouges.

Pour son 1er match à la tête des diablotins, il obtient une belle victoire 4-1 contre l'Allemagne, dans le cadre des qualifications pour l'euro 2021.

Il confirme son bon début de mandat avec une 2e victoire, écrasante, contre le Pays de Galles (5-0) et accroît grandement les chances de son équipe de se qualifier à l'euro 2021.

La qualification disparaît malheureusement après 2 défaites (1-0 en Moldavie, 3-2 en Bosnie), la sélection espoir n'étant pas classé parmi les 5 meilleurs deuxièmes pour participer à l'euro 2021.

Clubs comme joueur[modifier | modifier le code]

Clubs comme entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Comme joueur[modifier | modifier le code]

Comme entraîneur[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Élu entraîneur de l’année de la deuxième division du championnat grec[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]