Jacky Le Menn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant français image illustrant l’Ille-et-Vilaine
Cet article est une ébauche concernant un homme politique français et l’Ille-et-Vilaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Menn.
Jacky Le Menn
Fonctions
Sénateur d'Ille-et-Vilaine
Conseiller général du canton de Saint-Malo-Sud
Prédécesseur Marcel Planchet
Successeur Gilles Lurton
Conseiller régional de Bretagne
Biographie
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance Rive-de-Gier (Loire)
Parti politique PS
Profession Directeur du centre hospitalier de Saint-Malo

Jacky Le Menn est un homme politique français, né le à Rive-de-Gier (Loire)[1]. Membre du Parti socialiste depuis le congrès d'Épinay en 1971[1], il est sénateur d‘Ille-et-Vilaine de 2008 à 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacky Le Menn est nommé directeur du centre hospitalier de Saint-Malo le 1er janvier 1983, il reste en poste jusqu'à sa retraite en 2000[1]. En parallèle, il s'investit dans la vie politique locale. Il se présente une première fois à la tête de la liste de gauche lors de l'élection municipale de 1995 à Saint-Malo ; il est battu par René Couanau, le maire sortant. À nouveau candidat lors des élections de 2001 et 2008[2], il échoue à nouveau à deux reprises face à M. Couanau.

Il obtient son premier succès électoral en étant élu conseiller régional de Bretagne de 1986 à 1992[3] sur la liste socialiste. Il est également élu au conseil municipal de Saint-Malo sous la liste conduite par Louis Chopier (PS) de 1989 à 1995. Il est ensuite élu dans le canton de Saint-Malo-Sud lors des élections cantonales de 1998[4]. Réélu en 2004, il devient vice-président du conseil général d'Ille-et-Vilaine et abandonne alors son mandat municipal[5]. Il décide de ne pas se représenter aux élections cantonales de 2011[6]

Il est investi lors du conseil fédéral du pour figurer en troisième place sur la liste socialiste menée par Edmond Hervé pour les élections sénatoriales de septembre[7]. Le , il est élu sénateur[8].

Jacky Le Menn a été nommé Chevalier dans l'ordre national du Mérite par décret du Président de la République du 11 février 1986, puis promu officier par décret du 12 mars 1999.

Mandats électoraux[modifier | modifier le code]

Sénateur
Conseiller général
Conseiller municipal

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Biographie de Jacky Le Menn sur le site des sénateurs socialistes d'Ille-et-Vilaine.
  2. Ouest-France, 4 février 2008
  3. [1]
  4. Ouest-France, 8 janvier 2004
  5. Ouest-France, 5 septembre 2007
  6. « Cantonales : Jacky Le Menn soutient Marie Perrin », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  7. L'Unité 35 , journal du PS d'Ille-et-Vilaine, 8 mai 2008
  8. Sénatoriales 2008 en Ille-et-Vilaine sur le site du Sénat
  9. « Décret du 13 juillet 2015 portant nomination », sur Légion d'honneur,‎ (consulté le 14 juillet 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]