Jacky Brichant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacky Brichant
Image illustrative de l'article Jacky Brichant
Jacky Brichant en 1959.
Carrière professionnelle
1949 – 1963
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Naissance
Drapeau : Belgique Mont-sur-Marchienne
Décès (à 80 ans)
Drapeau : Belgique Bruxelles
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - 1/2 1/8 1/16
Double - 1/2 -
Mixte - 1/8 1/8 -

Jacques Brichant, né le à Mont-sur-Marchienne et décédé le [1] à Bruxelles, est un ancien joueur de tennis et de basket-ball belge des années 1950.

Il fut l'un des meilleurs joueurs de tennis belge avant l'ère Open. Il a remporté le tournoi junior des Internationaux de France de tennis 1947 et le championnats de Belgique de tennis à 8 reprises en simple (de 1955 à 1962) et à 12 reprises en double (1949, 1951-1960 et 1969). Il connut son heure de gloire à la fin des années 1950 en atteignant à trois reprises les quarts de finale à Roland-Garros, ainsi que les demi-finales en 1958. Il s'est également distingué en Coupe Davis en remportant à deux reprises la finale de la zone européenne. Il a fait partie de l'équipe de Belgique de 1949 à 1965.

Jacky Brichant fut aussi un brillant joueur de basket-ball, cinq fois champion de Belgique avec le Royal IV (1952, 1953, 1954, 1957 et 1958) et participa à de nombreux matchs avec l'équipe nationale.

Son père Fernand était un joueur de football. Il porta les couleurs du Léopold CB et du Racing CB et fut deux fois international belge.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1950, il est finaliste de l'All England Plate, tournoi de consolation regroupant des joueurs éliminés prématurément au tournoi de Wimbledon. Huitième de finaliste entre 1952 et 1954, il connut plus de succès à Roland-Garros à partir de 1956. Il y élimine en effet Budge Patty en huitièmes sur le score de 3-6, 4-6, 7-5, 7-5, 6-2. Il récidive en 1957, puis en 1958, il accède aux demi-finales grâce à des victoires sur Orlando Sirola (6-4, 6-3, 7-5) et Neale Fraser (5-7, 5-7, 7-5, 6-0, 6-3). Il s'incline contre le futur vainqueur, Mervyn Rose (10-9, 6-1, 6-3). Il est une dernière fois quart de finaliste en 1959, à la suite de sa nette victoire sur Kurt Nielsen (6-0, 6-1, 6-4).

Brillant joueur de Coupe Davis, il détient l'ensemble des records possibles au sein de l'équipe de Belgique. Il totalise en effet 52 victoires en simple pour 27 défaites et 19 victoires en double pour 22 défaites (Washer en a gagné 20). Il a participé à 42 rencontres pendant 17 ans et a formé avec Philippe Washer l'équipe Belge de double la plus prolifique de l'histoire de la compétition (16 victoires).

Avec Washer, ils ont dans un premier temps atteint la finale du la zone européenne en 1952, perdue contre l'Italie. Ils les retrouvent en demi-finale 1953 et inversent la tendance, puisque Brichant parvient à se défaire de Fausto Gardini lors du 5e match décisif (6-2, 7-5, 4-6, 9-7). En finale, ils écartent les Danois, non sans difficulté. Lors des rencontres inter-zones en Australie, ils se débarrassent des Indiens (5-0) et affrontent les Américains en finale. Brichant fait sensation en écartant le n°1 mondial et vainqueur du tournoi de Wimbledon, Vic Seixas le premier jour (6-3, 11-9, 2-6, 6-1). Il perd cependant ses deux autres matchs et l'équipe s'incline 4 à 1.

Après 3 années infructueuses, ils retrouvent la voie de succès en 1957. Ils rencontrent les Italiens en finale. Menés 2-1 le samedi, Brichant vient tout d'abord à bouts de Giuseppe Merlo dans un match accroché (6-8, 7-5, 6-8, 7-5, 6-1), avant que Washer ne donne la victoire aux Belges grâce à son succès inattendu sur Pietrangeli. En finale, de nouveau face aux Américains, les Belges passent près de l'exploit car Brichant mène 2 sets à 1 et 4-1 dans la 4e manche contre Herbert Flam. Mais, victime d'une insolation, il s'incline finalement 6-3, 4-6, 1-6, 6-3, 6-3 et la Belgique 3 à 2[2]. Par la suite, il n'a pas fait mieux qu'un quart de finale (en 1960) et a joué ses dernières rencontres avec Eric Drossart jusqu'en 1965.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple[modifier | modifier le code]

Finales en simple[modifier | modifier le code]

Autres performances[modifier | modifier le code]

  • Championnats de Belgique de tennis :
    • Vainqueur en simple en 1955, 1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1961 et 1962.
    • Vainqueur en double en 1949, 1951, 1952, 1953, 1954, 1955 et 1957 avec Philippe Washer, en 1956 avec Gino Mezzi, en 1958 et 1959 avec Jack Van den Eynde, et en 1960 avec Jean-Pierre Froment.
  • Championnats de Belgique de tennis indoor :
    • Vainqueur en simple en 1956, 1957, 1960 et 1962.

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1947 1er tour (1/64) Drapeau : Australie J. Harper
1948 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis B. Falkenburg
1949 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis P. Gonzales
1950 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis V. Seixas 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis S. Clark
1951 2e tour (1/32) Drapeau : Philippines F. Ampon 1er tour (1/64) Drapeau : Danemark T. Ulrich
1952 1/8 de finale Drapeau : États-Unis D. Savitt 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis B. Bartzen
1953 1/8 de finale Drapeau : Australie M. Rose
1954 1/8 de finale Drapeau : États-Unis B. Patty 1/8 de finale Drapeau : États-Unis V. Seixas
1955 1/8 de finale Drapeau : États-Unis B. Patty 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis H. Stewart
1956 1/4 de finale Drapeau : Australie A. Cooper 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis A. Larsen
1957 1/4 de finale Drapeau : Suède S. Davidson 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis H. Flam
1958 1/2 finale Drapeau : Australie M. Rose 3e tour (1/16) Drapeau : Suède U. Schmidt
1959 1/4 de finale Drapeau : Afrique du Sud I. Vermaak 2e tour (1/32) Drapeau : Afrique du Sud U. Segal
1960 1/8 de finale Drapeau : Espagne M. Santana 1er tour (1/64) Drapeau : Italie G. Merlo
1961 1/8 de finale Drapeau : États-Unis R. Holmberg 3e tour (1/16) Drapeau : Afrique du Sud B. Hewitt
1962 2e tour (1/32) Drapeau : Australie B. Phillips-Moore 1er tour (1/64) Drapeau : URSS T. Leius
1963 2e tour (1/32) Drapeau : Afrique du Sud B. Hewitt
  • À droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1950 1/4 de finale
Drapeau : Belgique P. Washer
Drapeau : Égypte J. Drobný
Drapeau : Afrique du Sud E. Sturgess
1953 1/2 finale
Drapeau : Belgique P. Washer
Drapeau : Australie L. Hoad
Drapeau : Australie K. Rosewall
  • Sous le résultat, le nom du (de la) partenaire ; à droite, les noms des ultimes adversaires.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Championnats d'Australie Internationaux de France Wimbledon US National
1954 - 1er tour (1/32)
Drapeau : Belgique Christiane Mercelis
Drapeau : États-Unis Barbara Kimbrell
Drapeau : Fédération de Rhodésie et du Nyassaland Basil Katz
- -
1957 - 1er tour (1/32)
Drapeau : Belgique Christiane Mercelis
Drapeau : Nouvelle-Zélande Heather Robson
Drapeau : Nouvelle-Zélande Jeffrey Robson
- -
1958 - 3e tour (1/8)
Drapeau : Belgique Christiane Mercelis
Drapeau : Afrique du Sud Heather Segal
Drapeau : Afrique du Sud Abe Segal
- -

Sous le résultat, la partenaire ; à droite, l'ultime équipe adverse.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]