Jack Sheldon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sheldon.
Jack Sheldon
Description de cette image, également commentée ci-après

Bubba Kolb, Jack Sheldon et Ira Sullivan au Village Jazz Lounge de Walt Disney World Resort

Informations générales
Naissance
Jacksonville
Drapeau de la Floride Floride
Genre musical Jazz
Instruments trompette

Jack Sheldon est un trompettiste et chanteur de jazz américain, né le 30 novembre 1931 à Jacksonville (Floride).

Il mène aussi une carrière d'acteur et d'animateur de programmes télévisés.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jack Sheldon commence sa carrière professionnelle à l'âge de 13 ans. En 1947, il s'engage dans l'armée de l'air et joue dans un orchestre militaire. Libéré, il s'installe à Los Angeles où il mène une carrière de musicien « free lance », se produisant dans des formations de jazz et travaillant pour les studios californiens. Il participe à l'enregistrement de nombreuses musiques de films et d'albums de « variété » ou de « pop » (Peggy Lee, Julie London, Sammy Davis, Jr., Tom Waits, the Monkees,...)

Jack Sheldon est un des trompettistes les plus représentatifs du jazz West Coast. On a pu l'entendre avec la plupart des représentants de ce « courant » : Art Pepper (The Return Of Art Pepper (1956), Art Pepper+Eleven : Modern Jazz Classics (1959), Smack Up (1960)), Jimmy Giuffre, Shelly Manne, Chet Baker, Dave Pell, Marty Paich, Bill Holman, John Graas, Curtis Counce,... À plusieurs reprises, il a aussi été membre, pendant plusieurs mois, de big bands (Stan Kenton, Woody Herman, Benny Goodman,...).

Style musical[modifier | modifier le code]

Le style de Jack Sheldon est difficilement « classable ». Son timbre est assez proche de celui de Chet Baker, Mais Sheldon peut être, selon l'occasion, un soliste au lyrisme sombre, un « beboper » musclé ou un trompettiste mainstream jovial.

Télévision[modifier | modifier le code]

Outre sa carrière de musicien, il mène, depuis les années 1960, une carrière d'acteur. Il travaille essentiellement pour la télévision (comique dans le « Steve Allen Show », vedette du sitcom « Run Buddy Run »...). Pendant des années, il a été coanimateur, acteur et chef d'orchestre pour le « Merv Griffin Show ».

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1954 : The Quartet and the Quintet, Jazz West
  • 1957 : Jack Sheldon and His All Star Band, GNP Crescendo
  • 1957 : Jack's Groove, GNP
  • 1961 : A Jazz Profile of Ray Charles
  • 1962 : Out!, Capitol
  • 1962 : Oooo, But it's Good, Capitol
  • 1964 : Jack Sheldon Presents the Entertainers, VSOP
  • 1968 : The Warm World of Jack Sheldon, Dot
  • 1978 : Benny Goodman Live At Carnegie Hall, "Rocky Raccoon" Capitol
  • 1979 : Singular, Beez
  • 1980 : Angel Wings, (Atlas Records)
  • 1980 : Playin' It Straight, Real Time
  • 1983 : Stand by for Jack Sheldon, Concord Jazz
  • 1984 : Blues in the Night, Phontastic
  • 1986 : Playing for Change , Uptown
  • 1987 : Hollywood Heroes, Concord Jazz
  • 1991 : On My Own, Concord Jazz
  • 1992 : Jack Sheldon Sings, Butterfly
  • 1995 : Jack is Back!, Butterfly
  • 1997 : Live at Don Mupo's Gold Nugget, VSOP
  • 2001 : Jack Sheldon & His All-Stars, GNP Crescendo
  • 2007 : It's What I Do
  • 2010 : Ho Ho Ho, MightyCore Music

Avec Curtis Counce

  • You Get More Bounce With Curtis Counce originally released as Counceltation[1] (Contemporary, 1956)
  • Landslide (Contemporary, 1956)
  • Sonority (Contemporary, 1958)
  • Carl's Blues (Contemporary, 1960 - recorded 1957)
  • The Complete Studio Recordings: The Master Takes (Gambit, 2006)

Avec Mel Lewis Sextet

Avec Herbie Mann

  • Great Ideas of Western Mann (Riverside, 1957)

Avec The Monkees

  • The Birds, The Bees & The Monkees (Colgems, 1968)

Avec Art Pepper

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]