Jack Ketchum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ketchum.
Jack Ketchum
Description de cette image, également commentée ci-après
Jack Ketchum en 2009
Nom de naissance Dallas William Mayr
Alias
Jerzy Livingston
Naissance
Livingston (New Jersey), Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 71 ans)
New York (État de New York)
Activité principale
Distinctions
Prix Masterton 2009 pour Morte Saison
Prix Bram Stoker Grand maître 2014
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

Dallas William Mayr, dit Jack Ketchum, né le à Livingston dans le New Jersey et mort le 24 janvier 2018 à New York (État de New York)[1], est un écrivain, scénariste et agent littéraire américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant de percer en tant qu’écrivain sous le pseudonyme de Jack Ketchum, Dallas William Mayr exerce tour à tour plusieurs métiers : cuisinier, acteur puis agent littéraire d'Henry Miller.[2]

À partir de la fin des années 1970, il fait paraître des nouvelles et divers textes dans des magazines sous le pseudonyme Jerzy Livingston[3].

Sous le pseudonyme de Jack Ketchum, inspiré du nom traditionnellement porté par les bourreaux britanniques (Jack Ketch), il publie de façon soutenue à partir des années 1980 des ouvrages qu'on peut rattacher au mouvement splatterpunk, même s'ils contiennent très peu d'éléments fantastiques : Morte Saison (Off Season), une histoire de cannibalisme et Une fille comme les autres (The Girl Next Door), l'histoire d'une adolescente torturée par sa famille, histoire portée à l'écran en 2007 par Gregory M. Wilson.

Dans sa préface à ce dernier ouvrage, écrite en 1995, Stephen King le compare à Clive Barker ou à Jim Thompson pour son sens de l'horreur et sa prose concise, et il déclare qu'il le tient pour le deuxième plus important écrivain américain vivant, derrière Cormac McCarthy : « Jack Ketchum ne triche jamais, n'esquive jamais. Il est, tout simplement, l'un des meilleurs, au même titre que James Ellroy et Thomas Harris ».

Plusieurs fois adapté au cinéma (souvent par lui-même) et traduit dans plus de quinze langues, il remporte à quatre reprises le Bram Stoker Award décerné par la Horror Writers Association (en). En 2014, cette association lui décerne également un prix spécial pour l'ensemble de son œuvre, consécration réservée à un petit nombre d'auteurs dont Stephen King, Peter Straub, Anne Rice et Richard Matheson.

Il meurt à 71 ans des suites d'un cancer.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Dead River[modifier | modifier le code]

  • Off Season (1980)
    Publié en français sous le titre Saison de mort[4], Paris, Fleuve noir, coll. « Gore » no 25, 1986, 154 p. (ISBN 2-265-03333-2)
  • Offspring (1991)
  • The Woman (2011), en collaboration avec Lucky McKee

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Hide And Seek (1984)
    Publié en français sous le titre Cache-cache effroyable, traduit par Francine Mondoloni, Paris, Fleuve noir, coll. « Gore » no 27, 1986, 153 p. (ISBN 2-265-03350-2)
  • Cover (1987)
  • She Wakes (1989)
  • The Girl Next Door (1989)
    Publié en français sous le titre Une fille comme les autres, traduit par Benoît Domis ; préface Stephen King, Paris, Bragelonne, coll. « L'Ombre », 2007, 350 p. (ISBN 978-2-35294-020-3) ; réédition, Paris, Gallimard, coll. « Folio Policier » no 705, 2013 (réimpr. novembre 2015, nouv. couv. octobre 2017), 381 p. (ISBN 978-2-07-045311-5)
  • Road Kill (1994)
  • Joyride (1995)
  • Stranglehold (1995)
  • Only Child (1995)
    Publié en français sous le titre Fils unique, traduit par Benoît Domis, Paris, Bragelonne, 2009, 238 p. (ISBN 978-2-35294-268-9) ; réédition, Paris, Milady, coll. « Poche thriller », 2017, 381 p. (ISBN 978-2-8112-3467-6)
  • Ladies' Night (1997)
  • Father and Son (1999)
  • Station Two (2001)
  • The Lost (2001)
  • Sleep Disorder (2003), en collaboration avec Edward Lee
  • Honor System (2002)
  • Red (2002)
  • Old Flames (2008)
  • The Secret Life of Souls (2016), en collaboration avec Lucky McKee
    Publié en français sous le titre Comme un chien, traduit par Nicolas Jaillet, Paris, Bragelonne, coll. « Thriller », 2017, 275 p. (ISBN 979-10-93835-38-9)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Exit At Toledo Blade Boulevard (1998)
  • Broken on the Wheel of Sex (1999)
  • Right to Life : A Novella and Two Stories (2002)
  • Peaceable Kingdom (2003)
  • I'm Not Sam (2012), avec Lucky McKee
  • A Little Emerald Book of Ephemera (2015)
  • Gorilla in My Room (2017)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Girl Next Door (1989), extrait du roman éponyme
    Publié en français sous le titre Une fille comme les autres, traduit par Benoît Domis, dans Le Nouveau Thriller sort de l'ombre, Paris, Bragelonne, coll. « L'Ombre », 2008, p. 53-74 (ISBN 978-2-35294-152-1)
  • To Suit the Crime (1992)
  • The Holding Cell (1993)
  • The Box (1994)
  • The Rifle (1995)
    Publié en français sous le titre La Carabine, traduit par Delphine Loevenbruck et Henri Loevenbruck, dans Au seuil des ténèbres (The Best of Cemetary Dance, 1998), textes réunis par Richard Chizmar, Paris, J'ai lu, coll. « Millénaires », 2002, p. 245-256. (ISBN 2-290-32073-0) ; réédition, Paris, J'ai lu coll. « Fantastique » no 7703, 2005, p. 233-244. (ISBN 2-290-32535-X)
  • The Turning (1995)
  • Dust of the Heavens (1996)
  • Rabid Squirrels in Love (1997)
  • When the Penny Drops (1998)
  • The Visitor (1998)
    Publié en français sous le titre Le Visiteur, traduit par Clotilde Landais, dans Ténèbres 2008 : Fantastique, Dark Fantasy & Suspense, octobre 2009, p. 43-50 (ISBN 2-84958-007-4)
  • Megan’s Law (1999)
  • Off Season (1999), extrait du roman éponyme
    Publié en français sous le titre Morte Saison, traduit par Benoît Domis, dans Le Nouveau Thriller sort de l'ombre, Paris, Bragelonne, coll. « L'Ombre », 2008, p. 35-49 (ISBN 978-2-35294-152-1)
  • Luck (2000)
  • The Haunt (2001)
  • Mother and Daughter (2001)
  • Returns (2002)
  • Twins (2003)
  • Lighten Up (2005)
  • Seascape (2006)
  • Monster (2006)
    Publié en français sous le titre Tilt, dans Ténèbres 2007, 2007
  • Papa (2006)
  • Bully (2010)
  • Squirrely Shirley (2012), en collaboration avec Lucky McKee
  • The Right Thing (2013)
  • Oldies (2014)
  • Gorilla in My Room (2014)
  • Awake (2014)
  • Listen (2015)

Nouvelles signées Jerzy Livingston[modifier | modifier le code]

  • Skin Game (1977)
  • Playing the Sex Games (1977)
  • News for your Nose (1977)
  • The Heat (1977)
  • Sex in San Diego (1978)
  • Loving Combinations (1978)
  • Bosom Buddies (1978)
  • The French (1978)
  • The Christmas Caller (1978)
  • Fixing her Plumbing (1979)
  • Sex Bowl (1980)

Articles[modifier | modifier le code]

  • Henry Miller and the Push (1995)
    Publié en français sous le titre Un coup de pouce de Henry Miller, dans Ténèbres 2007, 09/2007
  • A Week in the Work-Life of a Non-Essential Author (2002)
  • On Fuckin’ Lie Down Already (2014)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Associated Press, « Horror writer Jack Ketchum dead at 71 », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne)
  2. « Le maître de l’horreur Jack Ketchum est mort », Radio Canada, 24 janvier 2018
  3. Vincent Degrez, « Hommage à Jack Ketchum le dérangeur », www.dailymars.net, 25 janvier 2018
  4. En 1999, ce roman est réédité dans une nouvelle version non expurgée (Off Season : The Unexpurgated Edition), qui remporte le prix Masterton 2009. Cette nouvelle version du roman est publiée en français sous le titre Morte Saison, introduction de Douglas E. Winter ; postface de Jack Ketchum ; traduit par Benoît Domis, Paris, Bragelonne, 2008, 280 p. (ISBN 978-2-35294-134-7)
  5. Le film existe en DVD : Free dolphin entertainment, 2011 (EAN 3333973161667)
  6. Le film existe en DVD : Seven sept, 2009 (EAN 3512391440633)
  7. Le film existe en DVD : éd. "Mad movies", 2012. Supplément du Mad movies no 249, février 2012.
  8. Chronique du film par Vincent Duménil sur le site horreur.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie critique[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]