Jack Hughes (hockey sur glace, 2001)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jack Hughes.
Jack Hughes
Surnom(s) Hughesy[1]
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance ,
Orlando (États-Unis)
Joueur
Position Centre
Tire de la gauche
Équipe LNH Devils du New Jersey
Repêc. LNH 1er choix au total, 2019
Devils du New Jersey
Carrière pro. Depuis 2019

Jack Hughes (né le à Orlando, dans l'État de Floride aux États-Unis) est un joueur américain de hockey sur glace[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Hughes passe quelques unes de ses années junior au Canada, dont quelques matchs éliminatoires avec les Raiders de Georgetown, avant de rejoindre le United States National Team Development Program. Rapidement projeté comme le meilleur espoir disponible en vue du repêchage de 2019, sa rapidité et sa vision du jeu le démarque de ses coéquipiers dans les rangs juniors. Ces qualités précoces mènent certains à le qualifier de meilleur espoir de l'histoire du programme de développement[3]. Durant la saison 2018-2019, il marque son 190e point avec le programme. Il dépasse ainsi le record de la formation alors tenu par Clayton Keller[1].

En prévision du repêchage, il est classé comme meilleur espoir nord-américain devant Bowen Byram et Kirby Dach[4]. Celui qui est considéré comme son principal conccurent pour le premier rang au total est le meilleur espoir européen Kaapo Kakko[5].

Lors du repêchage, Jack Hugues est appelé en premier par les Devils du New Jersey. Kaapo Kakko est appelé en deuxième par les Rangers de New York.

Internationale[modifier | modifier le code]

Hughes représente les États-Unis au niveau international. Lors du championnat du monde moins de 18 ans de 2019, il marque sept point dans le match contre la Slovaquie. Cette performance le met à égalité avec Toni Rajala pour le plus de point en un match du championnat[6]. Ce championnat lui permet aussi de battre le record établit par Aleksandr Ovetchkine pour le plus grand nombre de point en carrière dans le championnat de moins de 18 ans[7]. Il est sélectionné pour son premier championnat du monde sénior en 2018[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[2]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2014-2015 Toronto Marlboros Bantam AAA GTBHL Statistiques indisponibles Statistiques indisponibles
2015-2016 Mississauga Rebels Minor Midget AAA GTMMHL Statistiques indisponibles Statistiques indisponibles
2016-2017 Toronto Marlboros Minor Midget AAA GTMMHL 33 23 50 73 4 - - - - -
2016-2017 Toronto Marlboros Minor Midget AAA Midget 80 58 101 159 36 - - - - -
2016-2017 Raiders de Georgetown LHJO 0 0 0 0 0 9 1 2 3 2
2017-2018 United States National Development Team USHL 27 21 33 54 10 - - - - -
2017-2018 United States National Development Team U17 USDP 24 13 35 48 10 - - - - -
2017-2018 United States National Development Team U18 USDP 36 27 41 68 6 - - - - -
2018-2019 United States National Development Team USHL 24 12 36 48 4 - - - - -
2018-2019 United States National Development Team U18 USDP 50 34 78 112 28 - - - - -
2019-2020 Devils du New Jersey LNH Saison en cours ?

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
2018 Drapeau : États-Unis États-Unis U17 Défi mondial U17 6 5 10 15 2 Médaille d'or Médaille d'or
2018 Drapeau : États-Unis États-Unis U18 Championnat du monde U18 7 5 7 12 2 Médaille d'argent Médaille d'argent
2019 Drapeau : États-Unis États-Unis U18 Championnat du monde U18 7 9 11 20 8 Médaille de bronze Médaille de bronze
2019 Drapeau : États-Unis États-Unis U20 Championnat du monde junior 4 0 4 4 0 Médaille d'argent Médaille d'argent
2019 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 7 0 3 3 0 7e place

Parenté dans le sport[modifier | modifier le code]

Jack Hughes provient d'une famille ayant une histoire avec le hockey sur glace. Ses frères Luke et Quinton jouent aussi au hockey sur glace. Son père, Jim, a joué professionnel et a, entre autres, entrainé le HK Dinamo Minsk et les Monarchs de Manchester pendant une saison[8] tandis que sa mère, Ellen Weinberg-Hughes, a été membre de l'équipe nationale américaine où elle a remporté une médaille d'argent au championnat du monde[9]. Finalement, son oncle Marty[10] et son cousin Teddy Doherty[11] ont momentanément été membres de formations professionnelles.

Références[modifier | modifier le code]