Jack Chaboud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jack Chaboud
JChaboud.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Jack Chaboud, est un écrivain français né à Lyon le auteur d'un grand nombre d'ouvrages sur des sujets divers et destinés à des publics différents.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jack Chaboud a suivi ses études secondaires au lycée du Parc à Lyon. Il est diplômé de l’Institut d'études politiques de Grenoble en 1966 et licencié ès lettres[1].

Après avoir travaillé dans l’industrie pétrolière, chargé de cours à l'IEPG et au CELSA, il a collaboré à plusieurs journaux et agences rédactionnelles. Il a été directeur de collections de romans chez Magnard (jeunesse) et chez Plon (littérature générale)[2]. Cofondateur de Afrane (Amitiés franco-afghanes)[3],[1], membre du CA de l’ARALD (Agence Rhône-Alpes pour le livre), et du festival Quais du polar entre 2006 et 2012. Il fait partie du premier comité de soutien de « Lire et Faire Lire », programme de lecture mis en œuvre par la Ligue de l’enseignement et l'Union nationale des associations familiales[4].

Il a été membre des conseils d'admistration de la« Charte des Auteurs et illustrateurs pour la jeunesse » et rédacteur en chef des Nouvelles de La charte des Auteurs et illustrateurs de jeunesse, de 1996 à 2004[5].

Membre du Grand Orient de France au sein de la loge « La Sincère amitié 1782 » à Lyon, il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur la franc-maçonnerie[6], il est également membre du comité de rédaction de Humanisme, revue publique du Grand Orient de France de 2000 à 2004[7]. Il anime des ateliers d'écriture pour des collégiens lors de manifestations consacrées à l'édition de livre[8].

En 2012, il signe la pétition de soutien des auteurs de romans policiers à Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle[9].

Principales publications[modifier | modifier le code]

Littérature générale[modifier | modifier le code]

  • La Diva dans l'abîme, Le Rocher. 1997
  • Le Petit Livre de la paresse, Le Rocher. 2000. 2016
  • La Diva dans l'énigme, Le Rocher. 2003
  • Sœurs lumineuses, Terre de Brume. 2011
  • Le cavalier au cheval livide, Éditions de la Crypte.2014

Roman policier[modifier | modifier le code]

  • Le tronc de la veuve, Dervy. 2014.

Franc-maçonnerie et spiritualité[modifier | modifier le code]

  • Paroles de francs-maçons, collection « Carnets de Sagesse ». Albin Michel.1996
  • La Franc-maçonnerie, histoire, mythes et réalité, Librio. 2004 / 2012 / 2014[10].
  • Découverte de la franc-maçonnerie, collection « Petite bibliothèque des spiritualités ». Plon, 2006
  • Tout comprendre sur la Franc-Maçonnerie, Hachette/Le Chêne. 2008
  • La Franc-Maçonnerie, au-delà du secret, Éditions Chronique. 2010
  • Les francs-maçons, collection « Les archives de l'Histoire ». Milan. 2012
  • L'ésotérisme pour les Nuls. First. 2015[11].

Œuvres pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages destinées à des publics enfants ou adolescent [12].

  • Mystères à Morteau, avec Alain Surget, Grasset jeunesse. 2002 / 2013
  • Sous les sables d'Afghanistan, Le Jasmin. 2004
  • Vladimir Poltron, vampire de 3{e} classe, Ipomée 1985. Grasset jeunesse. 2007
  • Fabien, le maître des nuages, Le Rocher/Lo Païs. 2007
  • Qui est Léopard Nicolos, Balivernes Éditions, 2007
  • Le Mystère Léopard Nicolos, Balivernes Éditions, 2008
  • Nicolos contre les hommes-léopards, Balivernes Éditions. 2009
  • Rouge cuivre. Le Jasmin. 2015.

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  • Illia, avec Kleda (Yvan Font). Futuropolis. 1988.
  • La crypte rouge, avec Jacques Armand. Une Idée Bizarre. 2012[13].

Monographies[modifier | modifier le code]

  • Quai des bulles, avec Dominique Dupuis. Éditions de La Vie du Rail. 1985.
  • Narration du 9°type, Eyrolles. 1991.

Ouvrages collectifs, collaborations[modifier | modifier le code]

  • Petite brocante intime, nouvelles, collectif, avec Philippe et Martine Delerm, Michel Piquemal, Lisette Morival, Christian Robin, Didier et Anne Convard, Le pré aux Clercs, 1999. Pocket. 2000. Flammarion. 2006.
  • Petite géographie intime, nouvelles, collectif, avec Philippe et Martine Delerm, Lisette Morival, Christian Robin, Marie-Stéphane Chaboud, Didier et Anne Convard, Le Pré aux Clercs. 2001.Pocket 2002. D'un Noir Si Bleu. 2009
  • Les frères de papier, dans Corto Maltese et les secrets de l'initiation. Musée de la Franc-Maçonnerie. 2012[14].
  • 15 dates clés de la Franc-maçonnerie. Coordination du Hors série du Monde des Religions. 2015.
  • Imaginaire, Franc-maçonnerie et BD. Dans "La Franc-maçonnerie". Éditions BNF. 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jack Chaboud, Le tronc de la veuve, Dervy, (ISBN 9782844548290, lire en ligne), p. 113.
  2. « Chaboud, Jack », sur bedetheque.com (consulté le 15 janvier 2016).
  3. Jean-Christophe Notin, La Guerre de l'ombre des Français en Afghanistan: 1979-2011, Fayard, (ISBN 9782213664644, lire en ligne), p. 36.
  4. « Lire et faire lire 3e rencontre nationale » [PDF], sur www.lireetfairelire.org, (consulté le 15 janvier 2016), p. 8.
  5. Claire Nadaud, « Pour commencer l’Histoire de la Charte », sur la-charte.fr (consulté le 15 janvier 2016).
  6. « Salon du livre maçonnique », sur salonlyonnaisdulivremaconnique.net, (consulté le 15 janvier 2016).
  7. « Jack Chaboud », sur editionsdelacrypte.fr (consulté le 15 octobre 2016).
  8. « Mayotte fête le roman policier, du 16 au 21 février », sur mayottehebdo.com, (consulté le 15 janvier 2016).
  9. « 100 auteurs de polar votent Mélenchon », sur humanite.fr,
  10. « La Franc-Maçonnerie, Histoire, mythes et réalité », sur hiram.be, .
  11. « L’Esotérisme pour les Nuls de Jack Chaboud », sur www.gadlu.info, (consulté le 15 janvier 2016).
  12. « Bibliographie », sur Institut Suisse Jeunesse et média (consulté le 15 janvier 2016).
  13. Geplu, « Chaboud en BD », sur www.hiram.be, (consulté le 15 janvier 2016)
  14. « Corto Maltese et les secret de l'initiation » [PDF], (consulté le 24 janvier 2016), p. 10.

Liens externes[modifier | modifier le code]