Jack Bernhard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jack Bernhard
Naissance
Philadelphie, Pennsylvanie
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 82 ans)
Beverly Hills, Californie
États-Unis
Profession Réalisateur, producteur

Jack Bernhard (né le à Philadelphie, en Pennsylvanie, et mort le à Beverly Hills, en Californie) est un réalisateur et un producteur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernhard réalisa onze films en quatre ans, entre 1946 et 1950.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est stationné en Angleterre. Il y fait la rencontre de l'actrice londonienne Jean Gillie qu'il épouse en mai 1944. Ils s'installent ensemble aux États-Unis et Bernhard lance la carrière de sa femme à Hollywood en lui offrant le rôle principal du film noir La Rapace (Decoy). Gillie y joue le rôle d'une femme fatale sans scrupules aux amours multiples. En 1947, le couple se sépare et Gillie rentre en Angleterre ou elle décède prématurément l'année suivante.

En 1948, Bernhard adapte notamment le roman Once Too Often de l'écrivain américain Whitman Chambers qui devient sous sa caméra le film noir Blonde Ice.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]