Jabir Ibn Aflah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jabir Ibn Aflah
Jabir ibn Aflah (MUNCYT, Eulogia Merle).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Domaine

Jabir Ibn Aflah (en arabe : أبو محمد جابر بن أفلح), né et mort à Séville () était un mathématicien et astronome andalou. Il est l’inventeur du torquetum[1], un appareil de mesure astronomique.

La plus grande partie de ce que dit Regiomontanus dans De triangulis omnimodis (1464) sur la trigonométrie sphérique provient en fait de Jabir Ibn Aflah même s’il ne le mentionne pas (c’était commun à l’époque). Gerolamo Cardano le notait déjà bien avant au XVIe siècle[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) R. P. Lorch, « The Astronomical Instruments of Jābir ibn Aflah and the Torquetum », Centaurus (journal) (de), vol. 20, no 1,‎ , p. 11–35 (DOI 10.1111/j.1600-0498.1976.tb00214.x, lire en ligne).
  2. Victor J. Katz (dir.), The mathematics of Egypt, Mesopotamia, China, India, and Islam : a sourcebook, Presses de l'Université Princeton, (ISBN 978-0-691-11485-9, lire en ligne), « Introduction », p. 4.

Articles connexes[modifier | modifier le code]