Jaak Joala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jaak Joala
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
TallinnVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Activité
Mère
Helgi Ridamäe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instruments
Genre artistique
Distinctions
Ordre de l'Étoile blanche d'Estonie, 4e classe
Eesti NSV teeneline kunstnik (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jaak Joala, né le à Viljandi, mort le à Tallinn[1], est un chanteur estonien, membre du groupe Virmalised, en tant que chanteur et bassiste, avant d'entrer dans le top cinq des artistes de la scène musicale dans les années 1980[2] et d'acquérir le surnom de « Rossignol du Kremlin » du fait de ses nombreux enregistrements en russe et de ses tournées dans les pays du bloc soviétique[3]. Il fut à plusieurs reprises lauréat du festival de télévision Chanson de l'Année. Son répertoire inclut de nombreuses compositions de Raimonds Pauls[4]. Il a plus tard renoncé à la chanson pour se consacrer à ses activités d'enseignant et de producteur.

Il meurt à Tallinn à l'âge de 64 ans et est inhumé au cimetière boisé de Tallinn[5].

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ekk)Suri Jaak Joala, 26. september 2014
  2. (en) Vadim Yurchenkov, « Foreign Acts Make Gains In Soviet News Pop Poll », Billboard, vol. 94, no 7,‎ , p. 52 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  3. Ewa Mazierska, Popular Music in Eastern Europe : Breaking the Cold War Paradigm, Springer, coll. « Pop Music, Culture and Identity », , 311 p. (ISBN 978-1-137-59273-6, lire en ligne), p. 78
  4. (en) Vadim Yurchenkov, « Pauls Headlines Moscow Benefits », Billboard, vol. 94, no 7,‎ , p. 67 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  5. a et b (en) « Died Estonian singer Jaak Joala », sur rin.ru, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]