J (langage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir J.
J
Date de première version 1990
Auteur Kenneth E. Iverson, Roger Hui
Développeur JSoftware
Dernière version J804 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Paradigme matriciel, fonctionnel, tacite,objet
Typage dynamique
Influencé par APL, FP, FL
A influencé NumPy, SuperCollider
Implémentations J, microJ
Système d'exploitation Multi-plateforme
Licence GPL
Site web http://www.jsoftware.com
Extension de fichier .ijs

Le langage J a été créé au début des années 1990 par Kenneth Iverson, inventeur d'APL. Iverson a raffiné APL et considère avoir simplifié sa notation en lui ajoutant des concepts de verbes, d'adverbes et de conjonctions. Ces notions étaient déjà présentes en APL, où les variables ont un rôle de mots, les filtres d'adjectifs et les opérations et fonctions de verbes.

Le langage J s'interface avec le web, les bases de données, etc. Il est disponible sur plusieurs plateformes, dont MS Windows, Linux et Mac OS X. La version J701 est sous double licence : GPLv3 ou une licence commerciale suivant l'usage envisagé.

Accueil[modifier | modifier le code]

L'arrivée du J a créé une scission dans le front des utilisateurs d'APL.

  • Les uns ont apprécié que le langage soit enfin utilisable à partir d'un terminal ASCII classique : un terminal sur trois était alors électromécanique, et peu de ceux à écran disposaient de caractères programmables.
  • Les autres, trouvant plus parlants les signes spéciaux d'APL (proches des mathématiques classiques, ou les généralisant) ont préféré rester sur ce langage.

L'apparition de différentes extensions non compatibles entre mises en œuvres du langage APL a donné un peu d'élan supplémentaire à J, qui présente une plus grande portabilité.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel

  1. http://www.jsoftware.com/stable.htm