J. P. Nataf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis JP Nataf)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nataf.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (février 2014).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

image illustrant un chanteur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un chanteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

J. P. Nataf
Nom de naissance Jean-Philippe Nataf
Naissance (53 ans)
Boulogne-Billancourt Drapeau de la France France
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, guitariste
Années actives Depuis 1982
Site officiel www.jpnataf.fr

Jean-Philippe Nataf, dit J. P. Nataf, est un auteur-compositeur-interprète et guitariste français le 14 juillet 1962 à Boulogne-Billancourt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fou de musique et notamment des Beatles, J.P. Nataf est le chanteur, le guitariste et le compositeur du groupe Les Innocents (dont fait partie également Jean-Christophe Urbain) qui connut le succès dès la fin des années 1980 avec le titre Jodie vendu à 150 000 exemplaires[1].

Il est le coauteur de Fous à lier et Post-partum. Il a réalisé également de nombreuses collaborations notamment avec la chanteuse Jil Caplan. Il possède son propre studio à Paris.

Avec Jeanne Cherhal, en 2005/2006, il crée le groupe Red Legs où, portant des longues chaussettes rouges (qui donnent leur nom au duo), ils effectuent des reprises de classiques de la chanson, Jeanne Cherhal à la basse et JP Nataf à la guitare. Les Red Legs n'ont pas enregistré de disque, leur discographie officielle sous le nom Red Legs se limite juste à une chanson sur un disque hommage à Dick Annegarn.

En 2004, Plus de sucre, connut un certain succès critique, mais eut un succès public modéré[réf. nécessaire].

Il a écrit une chanson pour Hubert-Félix Thiéfaine et une pour Eddy Mitchell[2][réf. nécessaire].

Il collabore en 2007 avec Olivier Libaux sur le projet Imbécile, mi-théâtre mi-chanson, et joue dans son adaptation scénique, mise en scène par Olivier Martinaud, aux côtés de Bertrand Belin, Armelle Pioline et Barbara Carlotti.

En 2009, il sort son deuxième album solo : Clair, très bien reçu par la critique[réf. nécessaire].

Il participe avec Jean-Christophe Urbain au film Pop Redemption.

Le , Acoustic, l'émission de TV5 Monde, fête ses 10 ans. Pour l'occasion J.P. Nataf chante Un jour sans erreur avec Albin de la Simone, Vincent Delerm et Mathieu Boogaerts réunis pour la première fois à la télévision[3].

En 2013 toujours, il reforme Les Innocents avec Jean-Christophe Urbain avec qui il part pour une tournée de 12 dates dont un passage à Bruxelles sur la Place des Palais lors du Brussels Summer Festival[4]. C'est le que le groupe publie officiellement son nouveau single Les Philharmonies martiennes sur son site officiel et sa page Facebook. Le , sort Mandarine, l'album du duo reconstitué. Il est bien accueilli par la critique.

Le , le groupe remporte une Victoire de la musique dans la catégorie « meilleur album rock ».

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Les Innocents :

En solo :

Sur une compilation :

Participations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. RFI Musique, « Biographie Innocents », sur RFI Musique,‎ (consulté le 5 avril 2014)
  2. RFI Musique, « Biographie Eddy Mitchell », sur RFI Musique,‎ (consulté le 5 avril 2014)
  3. [vidéo] Vidéo
  4. http://www.dhnet.be/medias/musique/bsf-immense-succes-pour-les-innocents-520c954a35709164e12f6e04

Liens externes[modifier | modifier le code]