JP Manova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
JP Manova
Surnom Jeep / Djeep
Nom de naissance Jean-Philippe Mapaula
Naissance
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, rap français
Instruments Voix
Années actives Depuis 1998
Labels Synth-Axe

JP Manova, auparavant et de son vrai nom de famille JP Mapaula[1], est un rappeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts[modifier | modifier le code]

JP Manova, né aux Abymes (Guadeloupe)[2] en 1978[1], a grandi dans le 11ème[2] puis le 18ème arrondissement de Paris[3]. Son père lui offre une guitare ; sa mère, qui l'élève ainsi que ses sept frères et soeurs plus âgés[2], l'inscrit à la chorale[4].

Il fréquente dans les années 1990 les rappeurs MC Solaar[5], Flynt[6] ou Doc Gynéco, qui le fait intervenir en 1998 sur deux morceaux de l'album Liaisons dangereuses. Il travaille dans le rap comme producteur, compositeur ou ingénieur du son[7], mais aussi "charbonne"[1] en missions d'intérim, hôtellerie ou manutention[2], où il rencontre Rocé[5]. Il pratique la boxe, s'entraîne avec Daddy Lord C[5].

Son premier titre solo est Aux disparus : outro sur la mixtape de rappeurs du XVIIIème arrondissement[8] Explicit Dix-Huit, en 2002.

En 2007, il intervient sur le titre 1 pour la plume version équipe de l'album de Flynt J'éclaire ma ville.

Il collabore étroitement à l'album de Rocé Gunz N’Rocé, sorti en 2013. Il participe à la tournée[9] et monte ainsi pour la première fois sur scène.

19h07 (2015)[modifier | modifier le code]

Son premier album, 19h07, est précédé par la sortie du clip Longueur d'onde. Il bénéficie d'une critique élogieuse : "l'un des secrets les mieux gardés du rap français" pour l'Abcdr du Son[5], "le genre de types dont on se demande en le réécoutant où il a bien pu passer" pour L'Obs[1], "quelle écriture !", "une perle" pour Les Inrocks[6],[10]. Il produit lui-même tout l'album[11].

Il annonce en 2017 un nouvel album que MC Solaar déclare "attendre"[12].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « J’ai rencontré JP Manova, l’homme invisible du rap français », sur nouvelobs.com (consulté le 16 février 2018).
  2. a, b, c et d « FRENCHMEN #14 : JP Manova, la légende vivante du rap français », sur konbini (consulté le 17 février 2018).
  3. « JP Manova se met en train », sur next.liberation.fr (consulté le 16 février 2018).
  4. « JP Manova, L’éloge de la (fausse) lenteur », sur abcdrduson.com (consulté le 16 février 2018).
  5. a, b, c et d « JP Manova : sortir de l'ombre », sur abcdrduson.com (consulté le 16 février 2018).
  6. a et b « JP Manova : " Je n’ai jamais mis la musique de côté" », sur lesinrocks.com (consulté le 16 février 2018).
  7. « JP Manova », sur pbox-concerts.com (consulté le 16 février 2018).
  8. « La belle aventure d'Explicit dix-huit », sur leparisien.fr (consulté le 16 février 2018).
  9. « JP Manova – Dans « les coulisses » de « Longueur d’onde »… », sur http://lerapenfrance.fr (consulté le 16 février 2018).
  10. « JP Manova va à l'essentiel avec son premier album », sur lesinrocks.fr (consulté le 16 février 2018).
  11. « JP Manova », sur last.fm (consulté le 16 février 2018).
  12. « MC Solaar, rappeur solaire pas solitaire », sur ouest-france.fr (consulté le 16 février 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]