J3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
J2 J3 J4

Sur les autres projets Wikimedia :

J3 ou J03 peut faire référence à :

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Carte postale française non datée (Seconde Guerre mondiale). « Tu parles mon yeux, quand j'serai "J.3" c'que je me mettrai comme chocolat ».
    J3 est un surnom donné familièrement aux adolescents en France à partir de 1941[1] : les jeunes de 13 à 21 ans disposaient, pendant la période de rationnement au cours et à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, de cartes de rationnement spécifiques, portant la mention « J3 », leur donnant droit à des rations plus importantes que celles des adultes. Ce vocable fut ensuite utilisé pour désigner une jeunesse considérée comme déviante après la guerre[2].

Coupe à la J3[modifier | modifier le code]

La "coupe à la J3" désigne la coiffure portée par un grand nombre d'adolescents à l'époque de la Seconde Guerre Mondiale, communément appelée comme ça par rapport à la catégorie sur leurs cartes de rationnement. La coupe à la J3 consiste à plaquer la partie supérieure des cheveux en faisant une tresse à l'arrière, laissant la partie inférieure des cheveux libres. Propos rapportés par Mme Elisabeth, Colette, FARGE, née NICAISE (1941-2009)

Cinéma[modifier | modifier le code]

Domaine militaire[modifier | modifier le code]

Photographie[modifier | modifier le code]

Sciences[modifier | modifier le code]

Mathématiques[modifier | modifier le code]

Médecine[modifier | modifier le code]

Métallurgie[modifier | modifier le code]

  • J3, désigne un acier dont l'énergie de rupture est garantie à 27 J/cm2 à −30 °C.

Transports[modifier | modifier le code]

Aviation[modifier | modifier le code]


Signalisation routière[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Une nouvelle catégorie de consommateurs", « La Croix », sur Gallica, (consulté le 5 février 2021)
  2. Quentin Bidault, Le "J3 Tragique", (lire en ligne)