J. P. Donleavy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
J. P. Donleavy
Nom de naissance James Patrick Donleavy
Naissance
New York, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 91 ans)
Mullingar, Comté de Westmeath, Drapeau de l'Irlande Irlande
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

James Patrick Donleavy, né le à New York et mort le à Mullingar en Irlande[1], est un écrivain irlando-américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents irlandais immigrent aux États-Unis avant sa naissance. Il fait ses études dans divers établissements d'enseignement américains et sert dans les rangs de la US Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Après le conflit, il déménage en Irlande. En 1946, il s'inscrit au Trinity College de Dublin, mais abandonne ses études en 1949 avant d'avoir obtenu le moindre diplôme.

Sa première nouvelle, A Party on Saturday Afternoon, paraît dan un magazine littéraire de Dublin en 1950, mais c'est son premier roman, L'Homme de gingembre (The Ginger Man), paru en 1955, qui le rend mondialement célèbre, notamment en raison de la censure pour obscénités qui s'abat sur l'œuvre en Irlande et aux États-Unis. Le héros de ce roman, Sebastian Dangerfield, est un vétéran de la US Navy qui étudie au Trinity College où il mène un vie très rabelaisienne.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • The Ginger Man (1955)
    Publié en français sous le titre L'Homme de gingembre, traduit par Suzanne Mayoux, Paris, Denoël, coll. « Les Lettres nouvelles », 1968
  • A Singular Man (1963)
    Publié en français sous le titre Un homme singulier, traduit par Suzanne Mayoux, Paris, Denoël, coll. « Les Lettres nouvelles », 1971
  • The Saddest Summer of Samuel S (1966), court roman
    Publié en français sous le titre La Sale Saison de Samuel S., suivi de La Molécule folle et autres nouvelles, traduit par Marie-Josée Lacube, Paris, Denoël, coll. « Arc-en-ciel », 1979
  • The Beastly Beatitudes of Balthazar B (1968)
    Publié en français sous le titre Les Béatitudes bestiales de Balthazar B, traduit par Suzanne Mayoux, Paris, Denoël, coll. « Les Lettres nouvelles », 1973
  • The Onion Eaters (1971)
    Publié en français sous le titre Mangeurs d'oignons, traduit par Anny et Claude Mourthé, Paris, Denoël, coll. « Arc-en-ciel », 1976
  • A Fairy Tale of New York (1973)
    Publié en français sous le titre Un conte de fées new-yorkais, traduit par Anne Villelaur, Paris, Denoël, coll. « Arc-en-ciel », 1977
  • The Destinies of Darcy Dancer, Gentleman (1977)
    Publié en français sous le titre Le Destin de Darcy Dancer, gentleman, traduit par Suzanne Mayoux, Paris, Denoël, coll. « Arc-en-ciel », 1983
  • Schultz (1979)
  • Leila (1983)
  • De Alfonce Tennis... (1984)
    Publié en français sous le titre Le Tennis de Alfonce : le jeu superlatif des champions excentriques : histoire, accoutrements, règles, conduite, régime, traduit par Anne Villelaur, Paris, Denoël, coll. « Arc-en-ciel », 1986
  • Are You Listening Rabbi Löw (1987)
  • That Darcy, That Dancer, That Gentleman (1990)
  • The Lady Who Liked Clean Rest Rooms (1995), court roman
    Publié en français sous le titre La Dame qui aimait les toilettes propres : chronique d'une des étranges histoires colportées dans les environs de New York, traduit par Pierre Guglielmina, Paris, Calmann-Lévy, 1997
  • Wrong Information is Being Given Out at Princeton (1998)

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Meet My Maker the Mad Molecule (1964)
    Publié en français sous le titre La Molécule folle et autres nouvelles, précédé de La Sale Saison de Samuel S., traduit par Marie-Josée Lacube, Paris, Denoël, coll. « Arc-en-ciel », 1979

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • What They Did in Dublin (1961)
  • The Ginger Man (1961), adaptation pour la scène du roman éponyme
  • Fairy Tales of New York (1961)
  • A Singular Man (1965), adaptation pour la scène du roman éponyme

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • The Unexpurgated Code: A Complete Manual of Survival & Manners (1975)
  • J. P. Donleavy's Ireland... (1986)
    Publié en français sous le titre Mon Irlande : avec tous ses péchés et certaines de ses grâces, traduit par Anne Villelaur, Paris, Denoël, coll. « Arc-en-ciel », 1987
  • A Singular Country (1989)
  • The History of the Ginger Man (1994)
  • An Author and His Image (1997)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]