J. K. Potter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
J. K. Potter
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Nouvelle-Orléans, 1990

Jeffrey Knight Potter signant ses œuvres J. K. Potter, est un photographe et illustrateur américain né en Californie en 1956[1] et élevé en Alabama.

Sa carrière[modifier | modifier le code]

Lydia Lunch est son modèle de prédilection. Poppy Z. Brite apparait également de manière récurrente dans ses œuvres. Il a illustré par ses photos un livre de Douglas E. Winter notamment ou la pochette de l'album Black Science du groupe G/Z/R, ou encore un livre de Ramsey Campbell, Alone with the Horrors, de Nimbus un livre d'Alexander Jablokov et Girl from Interzone de William Burroughs. Il a également illustré toutes les éditions américaines des romans de William Gibson[2].

Son art[modifier | modifier le code]

Pour Potter, « le grotesque est beau, le bizarre sublime et le macabre est un cru rare et délicieux ». Il privilégie des méthodes de travail « à l'ancienne » à savoir pellicule argentique noir-blanc sans apport informatique. Il considère que la plupart de ses clichés comportent un caractère de catharsis. L'un de ses maîtres à penser est le photographe Clarence John Laughlin[2].

Livres d'art[modifier | modifier le code]

  • Neurotica, Paper Tiger
  • Horripilations, Paper Tiger

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Revue Elegy (magazine), J.K. Potter, sur-titré : Démons et Merveilles, par Jean-François Micard, p.44 à 47

Liens et références externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nigel Suckling, Horripilations: the art of J.K. Potter - Overlook Press, 1993 - p.28
  2. a et b Revue Elegy (magazine), J.K. Potter, sur-titré: Démons et Merveilles, par Jean-François Micard, p.44 à 47