J. J. Marine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
J. J. Marine
Nom de naissance René Charles Oppitz
Naissance 1904
Schaerbeek, Drapeau de la Belgique Belgique
Décès 1976
Annecy, Haute-Savoie, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

J(ean) J(oël) Marine, nom de plume de René Charles Oppitz, né en 1904 à Schaerbeek en Belgique et mort en 1976 à Annecy en Haute-Savoie, est un écrivain belge, auteur de roman policier et de roman d'amour.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avocat, puis journaliste, il travaille après la Seconde Guerre mondiale pour le magazine Les Bonnes Soirées.

En 1934, il publie son premier roman policier, Trois étages et un crime. Il crée le personnage de Rik Hullens, « inspecteur expert en police technique dont les aventures, aussi minces soient-elles, ne manquent pas d'un certain charme macabre, tel Le Détective épouvanté »[1], publié en 1941. Il est également auteur de romans d'amour et d'aventures.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans policiers[modifier | modifier le code]

  • Trois étages et un crime, Éditions de France, coll. « À ne pas lire la nuit » no 38 (1934)
  • Les Deux Cadavres de M. van Dorf, Éditions Baudinière, coll. « Les Romans policiers » (1935)
  • Le Fluide de la mort lente, Zorro no 19 (1936)
  • À la petite cave du Bon Dieu, Les Carnets indépendants (1938) (autre titre Les Agents provocateurs)
  • La Vérité qui s'enfuit, Éditions Jean Susse, coll. « Le Hibou » (1940)
  • Le Chalet des lunatiques, GIG, coll. « Le Vampire » no 2 (1940)
  • Le Détective épouvanté, Éditions A. Beirnaerdt, coll. « Le Jury » no 7 (1941)
  • Pattes de mouche, Éditions A. Beirnaerdt, coll. « Le Jury » no 13 (1941)
  • Crime devant témoins, L'Essor (1942)
  • L'Énigme pastorale, L'Essor (1943) (autre titre Je ne mène pas l'enquête)
  • Les Six Lunatiques du Lac de Genève, Éditions Maréchal, coll. « Le Sphinx » (1944)
  • Six cocktails au Zoute, Éditions Erel, coll. « Vacances » (1954)
  • La Dune aux trois mystères, Éditions Erel, coll. « Vacances » (1963)
  • Le Japonais du Zoute, Éditions Erel, coll. « Vacances » (1963)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Eros devant le micro, MEPI (1943)
  • La Maison du grand amour (1946)
  • Les Bohèmes dans le building
  • Les Secrétaires élégantes
  • L'Amour en sociétés anonymes

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Visions des jours heureux (1923)

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • La Broche à deux pointes de la reine Anne, Zorro no 24 (1937)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]