J.R. Rotem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jonathan Rotem
Description de cette image, également commentée ci-après

Rotem en 2007 à la 7e édition des Breakthrough Awards du Hollywood Life Magazine.

Informations générales
Surnom J. R. Rotem, Jonathan « JR » Rotem, « JR » Rotem
Nom de naissance Jonathan Reuven Rotem
Naissance (40 ans)
Johannesbourg, Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Genre musical Pop, hip-hop, RnB, reggae fusion
Instruments Piano, clavier, Pro Tools, synthétiseur
Années actives Depuis 2001
Labels Beluga Heights Records
Site officiel belugaheights.com/jr

J.R. Rotem, de son vrai nom Jonathan Reuven Rotem, né le à Johannesbourg, est un producteur de hip-hop et RnB sud-africain. Il commence très tôt la musique et apprend très vite à jouer du piano. Il produit ensuite pour de grands noms du hip-hop, du RnB et de la pop tels que The Game, Rihanna, Leona Lewis, Britney Spears, Destiny's Child, Snoop Dogg, 50 Cent, et même pour Paris Hilton. Jonathan Rotem travaille notamment en collaboration avec Dr. Dre pour le label de ce dernier, Aftermath Entertainment. En 2006, J.R. Rotem lance son propre label de musique, Beluga Heights Records, sur lequel il signe Sean Kingston, son premier artiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Rotem, de confession juive[1], est né en Afrique du Sud en 1975 de parents israéliens[2]. Il emménage à Toronto, au Canada, à l'âge de deux ans, puis à Moraga, en Californie, aux États-Unis, à 12 ans[3],[4],[5]. Rotem s'implique pour la première fois dans la musique en jouant du piano très jeune[6]. Au Berklee College of Music de Boston, il étudie les bandes-son et la composition de jazz[6],[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Rotem cite la chanson Fancy de Destiny's Child, issu de leur album Survivor, comme son premier gros succès, et comme la chanson qui convaincra le jeune producteur de poursuivre sa carrière de producteur[6]. Néanmoins, il n'obtient pas le succès escompté en l'espace de quatre ans[6]. Il retrouve le succès, par le biais de son ami Evan Bogart, lorsqu'il attire l'attention de Zach Katz, l'ancien agent artistique de Rakim et de nombreux producteurs et artistes signés chez Aftermath, Shady et G-Unit[7]. Rotem explique : « L'un de mes premiers objectifs pendant des années a été de rencontrer un agent ayant une bonne réputation et avec des liens qui permettront de faire connaître ma musique au public[6]. »

Rotem obtient le succès sur la chanson Position of Power de 50 Cent, publiée en 2005. En 2006, avec Katz et son frère Tommy, Rotem lance son propre label discographique, Beluga Heights, signant une joint venture avec Epic Records. Sean Kingston, un jeune artiste originaire de Miami, devient le premier signé au label. Le premier album homonyme de Kingston compte plus de 2 millions d'exemplaires vendus, et 10 millions de singles vendus à l'international. Rotem lance aussi sa société d'édition sous Beluga Heights umbrella, et signe Evan « Kidd » Bogart[8]. Sous une nouvelle joint venture avec Warner Bros. Records, le label signe le musicien pop Jason Derülo.

En 2009, Rotem est récompensé dans la catégorie de « producteur de l'année » aux BMI Awards[9]. En 2011, il est de nouveau récompensé, cette fois dans la catégorie d'« auteur-compositeur de l'année » aux côtés de Lady Gaga et Derülo[10].

J.R. Rotem est managé par Pulse Management, une division de Pulse Recording. En 2015, Rotem travaille aux côtés de Ne-Yo et Timbaland sur la série Empire diffusée sur la chaîne américaine Fox[11].

Discographie[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « A ‘good Jewish boy’ seeks the spotlight in LA », The Jerusalem Post - JPost.com.
  2. (en) Bill Lamb, « Jonathan "J.R." Rotem », About.com: Top40/Pop (consulté le 15 juillet 2010).
  3. (en) Victoria de Silverio, « Pimpin' Ain't Easy », Blender,‎ , p. 100–104.
  4. a et b (en) Mark Small, « Jonathan Rotem: A Piano Man Finds His Beat », Berklee Today,‎
  5. (en) « J.R. Rotem », Beluga Heights (consulté le 30 mars 2011).
  6. a, b, c, d et e (en) « Interview With JR Rotem », HitQuarters,‎ (consulté le 19 avril 2010).
  7. (en) « Interview With Zach Katz », HitQuarters,‎ (consulté le 20 mai 2010).
  8. (en) « 'Awkward pop' singer signs deal – Bristol Evening Post » (consulté le 6 avril 2009).
  9. (en) « BMI Launches ‘Behind The Song’ Video Series », sur BMI,‎ (consulté le 5 avril 2016).
  10. (en) « Lady Gaga, Jason Derulo, JR Rotem Win Songwriters of the Year Award at BMI's Pop Music Awards », sur billboard.biz,‎ (consulté le 5 avril 2016).
  11. (en) « Alicia Keys, Pitbull, & Timbaland Join ‘Empire’ Season 2 Soundtrack », sur Rap-Up,‎ (consulté le 5 avril 2016).