JİTEM

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

JİTEM est le nom du service de renseignements de la gendarmerie turque, dont l'existence est contestée. JİTEM est l'abréviation de Jandarma İstihbarat ve Terörle Mücadele (service de renseignements et antiterrorisme de la gendarmerie).

L'abréviation JİT (Jandarma İstihbarat Teskilatı) est aussi courante.

Abdülkadir Aygan[modifier | modifier le code]

Abdülkadir Aygan est un des transfuges les plus connus du PKK. Ses aveus concernant JİTEM sont apparus dans le livre Itirafçı: Bir JİTEM'ci anlattı (Transfuge : un collaborateur du JİTEM rapporte).

Prises de position[modifier | modifier le code]

L'ancien commandeur de la gendarmerie, Teoman Koman, a déclaré: Il n'y a aucune formation légale ou illégale au sein de la gendarmerie du nom de JİTEM, mais un groupe hors de la gendarmerie entretient des activités illégales sous ce nom. [1]

L'ancien commandant en chef de la gendarmerie dans les anciennes zones d'état d'exception, le général Altay Tokat, a déclaré qu'une organisation du nom de JİTEM avait existé. Elle ait été remplit sa fonction et soit été désintégrée[2].

En 1998, l'ancien premier ministre, Mesut Yılmaz, a déclaré dans une émission de télévision, que le JİTEM avait existé, mais avait été désintégré.

Source[modifier | modifier le code]

  • L'information de cet article provient partiellement de la version allemande de Wikipédia.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.milliyet.com.tr/2006/02/16/guncel/gun01.html Quotidien turque <<Radikal>> du 16 février 2006]
  2. Journal Zaman du 29 décembre 2004

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]