Jürgen Belpaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jürgen Belpaire
Image illustrative de l’article Jürgen Belpaire
Situation actuelle
Équipe FC Bruges
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (48 ans)
Blankenberge
Poste Gardien, recruteur
Parcours junior
Années Club
 ?-1991 Drapeau : Belgique Daring Blankenberge
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1991-1999 Drapeau : Belgique FC Bruges  ? (?)
1999-2001 Drapeau : Pays-Bas RBC Roosendaal  ? (?)
2001-2004 Drapeau : Pays-Bas HSV Hoek  ? (?)
2004-2010 Drapeau : Belgique KSC Blankenberge  ? (?)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Jürgen Belpaire, né le à Blankenberge, est un joueur de football belge, qui évoluait comme gardien de but. Il a mis un terme à sa carrière en 2010, et a intégré en mars 2011 la cellule de recrutement du FC Bruges, le club de ses débuts[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Jürgen Belpaire joue dans toutes les équipes de jeunes du Daring Blankenberge, le club de sa ville natale, avant d'être recruté par Bruges pour devenir la doublure de Dany Verlinden, alors qu'il n'a que 18 ans. Il n'a que peu d'occasions de jouer en équipe première, devant se contenter de matches amicaux ou sans enjeu. Néanmoins, lors de la finale de la Coupe de Belgique 1995, il doit remplacer Dany Verlinden en cours de match, et malgré un but encaissé quelques minutes après sa montée au jeu, il se montre intraitable, ce qui permet au club de remporter le trophée[2].

En 1998, le FC Bruges recrute l'international égyptien Nader El-Sayed pour devenir la doublure de Verlinden, repoussant Jürgen Belpaire comme troisième gardien. Le courant ne passe pas avec l'entraîneur Éric Gerets, et en fin de saison il décide de quitter Bruges pour tenter sa chance aux Pays-Bas, au RBC Roosendaal[3]. Il connaît les joies de la montée, via les play-offs, dès sa première saison, mais l'aventure est de courte durée, Roosendaal terminant dernier du championnat 2000-2001, place synonyme de retour en Eerste Divisie, le deuxième niveau national aux Pays-Bas.

N'entrant plus dans les plans de l'entraîneur pour la saison suivante, Jürgen Belpaire quitte le club et signe chez les amateurs du HSV Hoek, en troisième division nationale. Il reste trois saisons au club, et en 2004, il décide de revenir à son club formateur, le KSC Blankenberge, qui évolue alors en première provinciale de Flandre-Occidentale. En 2010, Jürgen Belpaire met un terme à sa carrière de footballeur à 37 ans[4].

Au cours des premiers mois de l'année 2011, le FC Bruges réorganise complètement ses structures dirigeante, commerciale et sportive. Avec d'autres anciens du club comme Mario Stanić, Rune Lange ou encore Paul Okon, il intègre la cellule de recrutement du club[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(nl) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en néerlandais intitulé « Jürgen Belpaire » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b La mutation se poursuit au FC Bruges, article paru dans La Libre Belgique du 2 mars 2011
  2. Fiche du joueur sur Footgoal
  3. Fiche du joueur sur Voetbal International
  4. « Fiche de Jürgen Belpaire », sur mondefootball.fr
  5. Il ne participe pas à la finale remportée en 1996

Liens externes[modifier | modifier le code]