Jérôme Lèbre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jérôme Lèbre
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (53 ans)
Nationalité
Formation
Activité

Jérôme Lèbre, né en 1967, est un philosophe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'ENS[1],[2] habilité à diriger des recherches[réf. nécessaire], il est enseignant en classes préparatoires littéraires au Lycée Hélène Boucher (Paris), directeur de programme au Collège international de philosophie[réf. nécessaire][3], chercheur associé au Centre de recherches en philosophie allemande et contemporaine de l'Université de Strasbourg[4] et à l'Equipe de recherche sur les rationalités philosophiques et les savoirs de l'Université de Toulouse Jean Jaurès[5]; il est également membre du comité scientifique de la revue de philosophie contemporaine Phasis[6]. Ses travaux portent sur l'idéalisme allemand et la philosophie contemporaine française (Derrida, Jean-Luc Nancy)[7], ainsi que sur la recherche de stabilité (justice, loi, caractère, habitation, occupations de lieux) au coeur des mobilités et des rythmes contemporains[8].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Hegel à l’épreuve de la Philosophie contemporaine (Deleuze, Lyotard, Derrida), Paris, Ellipses, 2002.
  • Le Fil de l’identité – puissance et frivolité de l’analyse chez Hegel, Hildesheim – Zürich – New-York, Georg Olms Verlag, coll. « Europaea Memoria », 2008.
  • Vitesses, Paris, Hermann, 2011.
  • Derrida – La justice sans condition, Paris, Michalon, 2013.
  • Les Caractères impossibles, Paris, Bayard, 2014.
  • Signaux sensibles, avec Jean-Luc Nancy, Paris, Bayard, 2017.
  • Éloge de l'immobilité, Paris, Desclée de Brouwer, 2018.
  • Une Pensée voisine, lectures françaises de la philosophie allemande, Paris, Hermann, 2018.
  • Scandales et démocratie, Paris, Desclée de Brouwer, 2019.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]