Jérôme Gutton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gutton.
Jérôme Gutton
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
Nationalité
Activité

Jérôme Gutton (né le , à Clichy-la-Garenne[1]) est un haut fonctionnaire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Il a fréquenté le lycée HocheVersailles), le lycée LakanalSceaux), le lycée Louis-le-GrandParis) et le lycée Henri-IV (à Paris)[1].

Après une maîtrise d’histoire à l’université de Paris IV en 1983 puis l’agrégation d’histoire en 1985, il est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris en 1987[2]. De 1984 à 1987, il travaille comme professeur agrégé d’histoire au lycée Jules-Ferry de Versailles et à l’université catholique de l’Ouest à Angers[3]. Il obtient un Diplôme d’études approfondies (DEA) d’histoire contemporaine en 1990[4]. De 1988 à 1989, il fait partie de la promotion Jean Monnet de l’École nationale d'administration (ENA).

Il est auditeur à l’Institut des hautes études de la défense nationale (IHEDN), en 2004-2005 (57e session)[5].

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Après quelques postes dans l'administration territoriale (1990-1991 : Directeur de cabinet du préfet du Haut-Rhin à Colmar ; 1991- 1993 : Directeur de cabinet du préfet des Yvelines à Versailles ; et 1993- 1995 : Secrétaire général de la préfecture de la Haute-Loire au Puy-en-Velay), il travaille à l'ENA comme Directeur adjoint des stages l’École nationale d’administration française(1995-1999).

En 1999 il est envoyé à Nouméa, où il est à la fois Secrétaire général du haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie, président du Conseil d’administration de l’office public de télécommunication (OPT) de Nouvelle-Calédonie, administrateur d’Enercal (société néo-calédonienne d’Énergie)[6], commissaire du gouvernement à la Société immobilière calédonienne (SIC)[7], administrateur de la Banque calédonienne d’investissement (BCI). Il participe à ce titre aux premières mesures mettant en œuvre la loi organique du 19 mars 1999 sur la Nouvelle-Calédonie[8]

En 2001 il retourne à l'Hexagone pour y occuper le poste de Secrétaire général pour les Affaires régionales de Haute-Normandie à Rouen[9], commissaire du gouvernement à l’établissement public foncier de la Basse-Seine (EPBS). Il y pilote la mise en œuvre des programmes européens, notamment au profit du grand projet Port 2000 au Havre ; il coordonne la rédaction du projet de directive territoriale de l'estuaire de la Seine (DTA[10]); en 2003, il contribue à la mise en place du groupement d'intérêt public (GIP) Seine-Aval qui renforce les collaborations entre chercheurs et gestionnaires du territoire de l'estuaire de la Seine[11].

De 2004 à 2007 il est sous-préfet de l'arrondissement de Montbéliard (Doubs) (à Montbéliard), de 2007 à 2010 il remplit la double fonction de Secrétaire général de la préfecture du Var et sous-préfet de l'arrondissement de ToulonToulon). Ensuite, il passe à la sous-préfecture de l’arrondissement de Dunkerque (Nord) (à Dunkerque), il y travaille notamment à l'élaboration du schéma départemental de coopération intercommunale[12], à une convention entre l'État et le groupe Total concernant le site de l'ancienne raffinerie des Flandres, et sur les enjeux de sécurité industrielle et technologique[13] il est en même temps administrateur, pendant trois ans, du Grand port maritime de Dunkerque (GPMD)[14],

Préfet[modifier | modifier le code]

Le 1er août 2012 il obtient son premier poste de préfet, celui de l'Indre à Châteauroux [15]

Du 27 octobre 2014 (Décret du 10 octobre 2014) au 27 août 2017 il est préfet des Deux-Sèvres à Niort[16] et à partir du 28 août 2017 (nomination du 2 août 2017) préfet de Saône-et-Loire à Mâcon[17]

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de la Légion d'honneur[18]
  • Chevalier de l’ordre national du Mérite[19]
  • Chevalier de l'ordre des Palmes académiques
  • Chevalier de l'ordre du Mérite maritime[20]
  • Médaille de bronze de la jeunesse et des sports

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Who’s Who in France : Dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 48e édition pour 2017 éditée en 2016, 2367 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-058-9), notice « Gutton, Jérôme, François, Marie », pages 1070-1071.
  2. http://www.sciences-po.asso.fr/profil/jerome.gutton87.
  3. Wassinia Zirar, Un troisième poste de préfet pour Jérôme Gutton, Acteurs publics, 23 août 2017..
  4. http://www.sudoc.fr/097246166.
  5. Arrêté du 9 juillet 2004 portant désignation des auditeurs de la 57e session nationale de l'Institut des hautes études de défense nationale (cycle 2004-2005) sur Legifrance. Consulté le 4 mai 2012.
  6. Décret du 15 décembre 1999 portant nomination à la société néo-calédonienne d’énergie ENERCAL
  7. Arrêté portant nomination d’un commissaire du gouvernement auprès de la société immobilière de Nouvelle-Calédonie
  8. Loi organique no 99-209 du 19 mars 1999 relative à la Nouvelle-Calédonie
  9. Caen-Le Havre-Rouen / Où vit-on le mieux ? Trois villes, trois stratégies sur le site de l'Express. Consulté le 4 mai 2012.
  10. Décret du 10 juillet 2006 portant approbation de la directive territoriale d’aménagement de l’estuaire de la Seine (http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000457483&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id
  11. Groupement d’intérêt public Seine-Aval http://seine-aval.crihan.fr/web/attached_file/componentId/kmelia63/attachmentId/3634/lang/fr/name/1720863745ite_GIP2004-2005_.pdf
  12. Schéma départemental de coopération intercommunale du Nord (http://www.nord.gouv.fr/Annonces-avis/Schema-de-cooperation-intercommunale-du-Nord/(language)/fre-FR)
  13. Compte-rendu réunion de l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (13 mai 2011) (http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-oecst/10-11/c1011014.asp
  14. Le Conseil de Surveillance. Consulté le 4 mai 2012.
  15. Décret du portant nomination du préfet de l'Indre - M. Gutton (Jérôme)
  16. « Décret du 10 octobre 2014 portant nomination du préfet des Deux-Sèvres - M. GUTTON (Jérôme) »
  17. « Compte rendu du Conseil des ministres mentionnant nomination du préfet de Saône-et-Loire - M. GUTTON (Jérôme) »
  18. « Décret du 13 juillet 2012 portant promotion et nomination »http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026178733
  19. Décret du 30 avril 2002 portant promotion et nomination sur Legifrance. Consulté le 4 mai 2012.
  20. « Décret du 1er août 2014 portant nomination au grade de Chevalier de l'ordre du Mérite maritime »