Jérôme Fourquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jérôme Fourquet
Image dans Infobox.
Jérôme Fourquet en 2019.
Fonctions
Directeur du pôle « opinion et stratégies d'entreprise » de l'IFOP
Biographie
Naissance
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Jérôme Fourquet, né le au Mans, est un politologue français.

Il est directeur du département « opinion et stratégies d’entreprise » de l'Institut français d'opinion publique (IFOP) depuis 2011.

Ses travaux portent notamment sur le Rassemblement national et, plus largement, sur les comportements et attitudes politiques en lien avec les religions, l’immigration et les questions d’identité. Il est également expert en géographie électorale. L'Archipel français, une nation multiple et divisée — son essai de référence pour lequel il reçoit le Prix du livre politique 2019 — en offre une vision de synthèse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille, formation et vie privée[modifier | modifier le code]

Jérôme Fourquet a, du côté paternel, son berceau familial dans les Pyrénées-Orientales et, côté maternel, dans la Sarthe. Son grand-père paternel, fonctionnaire des impôts, est affecté au Mans. Ses parents sont professeur de chimie et bibliothécaire[1].

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Rennes (1994), il est aussi titulaire d'un DEA de géographie[2] (université Paris-VIII – 1995)[3]

Il est pacsé avec sa compagne, qui s'occupe de marketing dans une compagnie d'assurances. Ils ont deux enfants[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Jérôme Fourquet effectue l’ensemble de sa carrière au sein de différents instituts de sondage. Il commence en tant que chargé d’études à l’IFOP en 1996, avant de rejoindre CSA Opinion en tant que directeur d’études de 1998 à 2003. En 2004, il retourne à l’IFOP comme directeur d’études au sein du département « opinion et stratégies d’entreprises ». Il assume ensuite successivement les fonctions de directeur adjoint, puis de directeur du département à partir de 2011. 

Il collabore fréquemment avec la fondation Jean-Jaurès[1].

Médias[modifier | modifier le code]

Jérôme Fourquet intervient régulièrement dans les médias français, notamment dans l'émission C dans l'air sur France 5[4], et collabore entre autres avec Le Figaro[5], L’Opinion[6], Slate.fr[7], Huffingtonpost.fr[8] et Atlantico.fr[9]

Publications[modifier | modifier le code]

Jérôme Fourquet a publié de nombreux ouvrages notamment avec la Fondation Jean-Jaurès[10] et la Fondation pour l'innovation politique :

  • Dette publique, inquiétude publique, Fondation pour l’innovation politique, [11]
  • Avec Jérôme Cahuzac et Joachim Poß, Crise de l'euro, crise de l'Europe ? ; regards franco-allemands, Fondation Jean-Jaurès, avec Alain Mergier, Le point de rupture : enquêtes sur les ressorts du vote en milieux populaires, Fondation Jean-Jaurès, [12]
  • Avec Laure Bonneval et Fabienne Gomant, Portrait des classes moyennes, Fondation pour l’innovation politique, [13]
  • Le Sens des cartes : analyse sur la géographie des votes à la présidentielle, Fondation Jean-Jaurès, [14]
  • Avec Hervé Le Bras, La Religion dévoilée- Nouvelle géographie du catholicisme, Fondation Jean-Jaurès, [15]
  • Européennes 2014 (1) : la gauche en miettes, Fondation pour l’innovation politique, [16]
  • Européennes 2014 (2) : poussée du FN, recul de l’UMP et vote breton, Fondation pour l’innovation politique, [17]
  • avec Nicolas Lebourg et Sylvain Manternach, Perpignan : une ville avant le Front national, Fondation Jean-Jaurès, [18]
  • avec A. Mergier,  : le catalyseur, Fondation Jean-Jaurès, [19]
  • J. Fourquet et al., Karim vote à gauche et son voisin vote FN. Sociologie électorale de l’immigration, Fondation Jean-Jaurès et Éditions de l’Aube, [20]
  • Avec S. Manternach, Départementales de (1) : le contexte, Fondation pour l’innovation politique, [21]
  • Avec S. Manternach, Départementales de (2) : le premier tour, Fondation pour l’innovation politique,
  • Avec S. Manternach, Départementales de (3) : le second tour, Fondation pour l’innovation politique,
  • Avec A. Mergier, 2015, année terroriste, Fondation Jean-Jaurès, avril  2016[22]
  • Avec S. Manternach, L’An prochain à Jérusalem ? Les juifs de France face à l’antisémitisme, Fondation Jean-Jaurès et Éditions de l’Aube, [23]
  • Avec S. Manternach, Régionales (1) : vote FN et attentats, [24]
  • Avec S. Manternach, Régionales (2) : les partis, contestés mais pas concurrencés, [25]
  • Accueil ou submersion ? Regards européens sur la crise des migrants, éditions de l’Aube,
  • Avec Eddy Fougier, Le Front national en campagnes. Les agriculteurs et le vote FN, Fondation pour l’innovation politique, [26]
  • Avec H. Le Bras, La Guerre des trois. La primaire de la droite et du centre, Fondation Jean-Jaurès, [27]
  • Avec N. Lebourg, La Nouvelle Guerre d’Algérie n’aura pas lieu, Fondation Jean-Jaurès, [28]
  • Avec S. Manternach, Calais : miroir français de la crise migratoire européenne, Fondation pour l’innovation politique, [29]
  • La Nouvelle Question corse, éditions de l’Aube,
  • Avec H. Le Bras, Le Puzzle français. Un nouveau partage politique, Fondation Jean-Jaurès, [30]
  • À la droite de Dieu, éditions du Cerf,
  • Le nouveau clivage, éditions du Cerf,
  • Avec S. Manternach, Les « Gilets jaunes » : révélateur fluorescent des fractures françaises, Fondation Jean-Jaurès, [31]
  • L'Archipel français : Naissance d’une nation multiple et divisée (Prix du livre politique 2019), éditions du Seuil, , 384 p. (ISBN 978-2-02-140603-0, lire en ligne)
  • Avec Marie Gariazzo, Gaspard Jaboulay, François Kraus, Sarah Wolber, En immersion : enquête sur une société confinée, éditions du Seuil, 2020, (ISBN 978-2-02-146737-6)
  • Avec Jean-Laurent Cassely, La France sous nos yeux : économie, paysages, nouveaux modes de vie, éditions du Seuil, 2021 (ISBN 978-2-02-148156-3)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Luc Le Vaillant, « Jérôme Fourquet, a stat is born », sur liberation.fr, Luc Le Vaillant, (consulté le ).
  2. « Jérôme Fourquet, politologue et directeur du département Opinion de l'Ifop », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  3. « Jérôme Fourquet », sur lesechos.fr, (consulté le ).
  4. « Jérôme Fourquet : actualité médiatique (Radio, TV, Presse) et locale », sur onair-alert.com (consulté le ).
  5. Jérôme Fourquet, « Jérôme Fourquet : “Le père Hamel, un nouveau Popieluszko pour les catholiques” », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le ).
  6. « Jérôme Fourquet (Ifop): “Mutations industrielles et gauche au pouvoir ont conduit les ouvriers vers le vote FN” », L'Opinion,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. « Les articles de Jérôme Fourquet », sur Slate.fr (consulté le ).
  8. « Jérôme Fourquet », sur Le Huffington Post (consulté le ).
  9. « Jérôme Fourquet », Atlantico.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. Voir sur jean-jaures.org.
  11. « Jérôme Fourquet - Dette publique, inquiétude publique - Fondapol », Fondapol,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. « Le point de rupture. Enquête sur les ressorts du vote FN en milieux populaires », Fondation Jean-Jaurès,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. « Portrait des classes moyennes - interview Jérôme Fourquet - Fondapol », Fondapol,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. « La géographie électorale de la présidentielle 2012 », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. « La religion dévoilée. Une nouvelle géographie du catholicisme », Fondation Jean-Jaurès,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. « Jérôme Fourquet - Européenne 2014 (1) : la gauche en miettes - Fondapol », Fondapol,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  17. « Jérôme Fourquet - Européenne 2014 (2) : poussée du FN, recul de l'UMP et vote breton - Fondapol », Fondapol,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. « Perpignan, une ville avant le Front national ? », Fondation Jean-Jaurès,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. « "Janvier 2015 : le catalyseur" - Le vote FN au scanner », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. (ar) Jérôme FOURQUET, Sylvain CREPON, Joël GOMBIN et Nicolas LEBOURG, Karim vote à gauche et son voisin vote FN : Sociologie électorale de l'« immigration », Aube (De l'), , 192 p. (ISBN 978-2-8159-1274-7, lire en ligne).
  21. « Jérôme Fourquet et Sylvain Manternach présentent leurs notes : Départementales de mars 2015 (1) : le contexte ; Départementales de mars 2015 (2) : le premier tour et Départementales de mars 2015 (3) : le second tour - Fondapol », Fondapol,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. « 2015, année terroriste », Fondation Jean-Jaurès,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. « Ifop - L'An prochain à Jérusalem ? Les Juifs de France face à l’antisémitisme », sur ifop.com (consulté le ).
  24. « Jérôme Fourquet et Sylvain Manternach - Régionales 2015 (1) : vote FN et attentats - Fondapol », Fondapol,‎ (lire en ligne, consulté le )
  25. « Jérôme Fourquet et Sylvain Manternach - Régionales 2015 (2) : les partis, contestés mais pas concurrencés - Fondapol », Fondapol,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  26. « Eddy Fougier et Jérôme Fourquet - Le Front national en campagnes. Les agriculteurs et le vote FN - Fondapol », Fondapol,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  27. « La Guerre des trois. La primaire de la droite et du centre », Fondation Jean-Jaurès,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  28. « La Nouvelle Guerre d'Algérie n'aura pas lieu », Fondation Jean-Jaurès,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  29. « Jérôme Fourquet et Sylvain Manternach - Calais : miroir français de la crise migratoire européenne - Fondapol », Fondapol,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  30. « Le Puzzle français. Un nouveau partage politique », Fondation Jean-Jaurès,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  31. « Les « gilets jaunes » : révélateur fluorescent des fractures françaises », Fondation Jean-Jaurès,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]