Jérémie Galland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jérémie Galland
Galland 4JDD 2010.JPG
Jérémie Galland lors des Quatre Jours de Dunkerque 2010.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
2003-2004US Créteil
2005CA Mantes-la-Ville 78
08.2005-12.2005[n 1]Cofidis (stagiaire)
2006CC Nogent-sur-Oise
08.2006-12.2006[n 2]Agritubel (stagiaire)
Équipes professionnelles

Jérémie Galland, né le à Villeneuve-Saint-Georges, est un ancien coureur cycliste français, professionnel de 2007 à 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jérémie Galland fait ses débuts comme cycliste dans l'équipe de l'EC Montgeron-Vigneux. Il quitte son club par la suite pour évoluer dans de meilleures catégories que ce que peut lui offrir ce club[1].

Il remporte sa première grande victoire en 2009, en gagnant le Grand Prix de Plumelec-Morbihan, épreuve comptant pour la Coupe de France.

Il gagne en 2010 les Boucles de la Mayenne et la première étape du Tour du Limousin[1]. En , lors des Boucles du Sud Ardèche, il chute et est atteint d'une fracture d'une clavicule[2].

De retour à la compétition, il dispute son unique Tour de France en 2011. Plus tard dans la saison il est sélectionné comme remplaçant à la course en ligne des championnats du monde[1],[3].

L'année suivante, il est également sélectionné pour la course en ligne des championnats du monde, cette fois comme titulaire. Il doit cependant renoncer à participer après une chute au Tour de Grande-Bretagne qui se solde par une nouvelle fracture à une clavicule[1],[4].

En , alors que l'équipe continentale professionnelle Sojasun cesse son activité en 2013, Jérémie Galland, initialement sous contrat jusque fin 2014, ne retrouve pas d'équipe et décide d'arrêter sa carrière professionnelle[1]. Arrêtant de pratiquer le cyclisme, il envisage de devenir masseur-kinésithérapeute[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Calendrier mondial UCI 237e[5]
UCI Africa Tour 164e[6]
UCI Europe Tour 968e[7] 548e[8] 114e[9] 56e[10] 59e[11] 135e[12] 76e[13] 518e[14]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er août 2005 au 31 décembre 2005
  2. Du 1er août 2006 au 31 décembre 2006

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Jérôme Lemonnier, « Jérémie Galland, un jeune retraité à la carrière exemplaire », sur essonneinfo.fr,
  2. « Saur Sojasun : Fracture pour Galland », sur velostory.net,
  3. « Jalabert emmène Feillu », sur eurosport.fr,
  4. « Jérémie Galland forfait », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  5. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  6. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  7. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  8. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  9. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]