J'ai réveillé le tigre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

J'ai réveillé le tigre
Tasmanie, épreuve initiatique dans l'ouest inexploré
Auteur Sarah Marquis
Genre Récit d'aventures
Version originale
Langue Francais
Version française
Éditeur Michel Lafon
Date de parution 25 Avril 2019
Couverture Krystle Wright
Nombre de pages 242
ISBN 9782749939247
Chronologie

J'ai réveillé le tigre est un récit d'aventure qui a été vécu et écrit par l'aventurière suisse Sarah Marquis. Paru le 25 avril 2019, J'ai réveillé le tigre est le septième livre de Sarah Marquis.

Écrit à la suite de son périple en Tasmanie en 2018, elle termine d'écrire ce récit dans son petit chalet en Valais[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Traverser seule ce territoire. C'est l'annonce qu'a fait Sarah Marquis à ses interlocuteurs australiens qui l'ont mise en garde, terrifiés de cette nouvelle. « Ces lieux ne sont pas faits pour les êtres humains… En plus, si un seul tigre de Tasmanie a survécu, il se trouve là ! Et il mange les hommes… »[2].

Elle allait traverser des lieux où seul des animaux se sont aventurés, elle allait découvrir une nature hostile, c'était comme si elle allait pénétrer dans un lieu sacré. Mais au cours de son périple, au bord d'un ravin, Sarah va voir celui-ci s'effondrer sous son poids. Elle n'aurait pas pu se préparer à ce qu'elle allait vivre. Cela va changer son aventure du tout au tout.

L'aventurière va nous emmener dans un monde oublié, terrifiant et sacré.

Le projet[modifier | modifier le code]

L'aventurière réalise ses expéditions le plus souvent à pied et toujours seule[3]. Elle a déjà parcouru l'équivalent du tour de la terre à pied.

Tigre de Tasmanie

Après 26 ans d'expériences[4] sur les terres australes d'Australie, du Chili et du Machu Picchu elle décide de partir en Tasmanie sur les traces du tigre de Tasmanie pour y découvrir sa vie avant son extermination par l'homme[5].

Forêt de Tasmanie

Une des convictions de Sarah Marquis est la nature, à travers ce récit elle veut nous montrer l'importance de celle-ci, ce qu'elle peut nous apporter si on la connaît bien.

Elle décide donc de parcourir la forêt de Tasmanie, seule, à pied et un sac à dos pour unique bagage, pour partir sur les traces du tigre de Tasmanie.

Son aventure[modifier | modifier le code]

Dans son livre Sarah Marquis nous fait part de son vécu, ses peurs et bien d'autres ressentis dans cette forêt où elle a frôlé la mort[6], connu la faim et perdu douze kilos en trois semaines[4].

En effet durant son expédition, l'aventurière nommée « aventurière de l’année » par le magazine National Geographic en 2014[6], a fait une chute impressionnante où elle se sectionnera l'humérus[7]. Cette chute impressionnante ne marquera pas la fin de son aventure puisque qu'après deux semaines de traitement, Sarah Marquis repartira finir cette expédition.

Durant son périple dans cette foret dense, à la fois dangereuse et somptueuse de Tasmanie, elle va vivre en totale autarcie, se nourrissant du butin de sa propre pêche, de fruit ou de végétaux. Elle vie en cohésion avec la nature et en connaît ses moindres recoins.

Seize pages de photos sont présentes au milieu du livre. Certaines sont prises par la photographe Australienne Krystle Wright qui a accompagné Sarah Marquis durant quelques jours le long de son périple, et d'autres sont prises par Sarah Marquis elle-même.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le nid secret de l'aventurière Sarah Marquis | Illustré », sur Illustre (consulté le 25 mars 2021)
  2. « Michel LAFON - J’AI REVEILLÉ LE TIGRE, Sarah Marquis », sur michel-lafon.fr (consulté le 30 mars 2021)
  3. @NatGeoFrance, « Explorateurs - L'aventurière au service de la science », sur National Geographic, (consulté le 25 mars 2021)
  4. a et b (en) «Je suis née exploratrice», sur Coopération (consulté le 28 mars 2021)
  5. Nathalie Lamoureux, « À la recherche du tigre de Tasmanie », sur Le Point, (consulté le 25 mars 2021)
  6. a et b « Sarah Marquis : « Dans la forêt tasmanienne, j’ai avancé la mort aux trousses » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 25 mars 2021)
  7. « Aventure - Les histoires insolites de Sarah Marquis (5/5) : la chute vertigineuse dans une gorge en Tasmanie », sur L'Équipe (consulté le 25 mars 2021)

Voir aussi / Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sarah Marquis

Liens externes[modifier | modifier le code]

Krystle Wright

The New York Times Magazine : "The Woman Who Walked 10,000 Miles (No Exaggeration) in Three Years"

Sarah Marquis - Site personel

Page de l'éditeur

Bibliographie[modifier | modifier le code]