J'ai deux amours (mini-série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
J’ai deux amours

Type de série mini-série
Genre comédie romantique
Création Clément Michel
Production Italique Productions
Acteurs principaux François Vincentelli
Julia Faure
Olivier Barthélémy
Musique Alexandre Lier
Sylvain Ohrel
Nicolas Weil
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine Arte
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 3
Format couleur
Durée 50 minutes
Diff. originale

J’ai deux amours (stylisé J’ai 2 amours) est une mini-série de comédie romantique française en 3 épisodes de 50 minutes, créée et réalisée par Clément Michel, diffusée le sur le réseau Arte.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Hector est médecin. Il est en couple avec Jérémie, artisan boucher, depuis cinq ans. Le couple a décidé d'avoir un enfant par gestation pour autrui et, pour cela, font appel à Anna, une copine lesbienne, séparée de sa copine depuis peu et qui habite chez eux. Un jour, à l'hôpital, on amène une patiente un peu particulière dont Hector est obligé de s'occuper : il s'agit de Louise, la première personne dont il est tombé amoureux. Les deux amis commencent alors à se revoir comme au bon vieux temps, mais la passion reprend place petit à petit entre eux. Hector commence alors une double vie entre son amour pour Jérémie et son amour pour Louise, double vie qui ne sera pas sans conséquence.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

La série a été écrite par Olivier Joyard, journaliste aux Inrockuptibles, et Jérôme Larcher, scénariste de Baisers cachés qui parle également d'homosexualité. Le récit a été imaginé dès 2010 par Olivier Joyard[1].

Distribution de rôles[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Clément Michel et l’équipe du tournage débute les prises de vues le à Strasbourg et dans les environs, d’où l’action de l’histoire, jusqu’au [2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Festival et diffusions[modifier | modifier le code]

J’ai deux amours a été présenté le au festival de la fiction TV de La Rochelle. D’abord lancé le sur internet, les trois épisodes sont diffusés le en soirée sur Arte[3] en Allemagne et en France.

Audiences[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Le magazine belge Moustique voit une filiation évidente avec la série Clara Sheller, où François Vincentelli jouait déjà un bisexuel, mais regrette le côté attendu et convenu de la série d'Arte, là où Clara Sheller procurait aux Français un « souffle de modernité ». Pour la journaliste Claire Varin, « Clément Michel ... peine à produire de l'émotion dans ce vaudeville moderne intimiste au ton plutôt grave »[1].

Distinction[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Claire Varin, « Coming out d'un polyamoureux », Moustique, no 4807,‎ , p. 126.
  2. « Arte France / Italique Productions : tournage de la « comédie de mœurs contemporaine » J'ai 2 amours », sur Satellifax, (consulté le 23 mars).
  3. Kévin Boucher, « "J'ai 2 amours" : Une mini-série réussie sur la bisexualité ce soir sur Arte », sur Ozap, (consulté le 23 mars).

Liens externes[modifier | modifier le code]