Izmit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kocaeli.
İzmit
Image illustrative de l'article Izmit
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région de Marmara
Province Kocaeli
Maire
Mandat
İbrahim Karaosmanoğlu
2004, AKP
Préfet Erdal Ata 2001
Indicatif téléphonique international +(90)
Plaque minéralogique 41
Démographie
Population 269 964 hab.
Géographie
Coordonnées 40° 46′ nord, 29° 56′ est
Localisation
Districts de la province de Kocaeli
Districts de la province de Kocaeli

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte administrative de Turquie
City locator 14.svg
İzmit

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte topographique de Turquie
City locator 14.svg
İzmit
Liens
Site de la mairie http://www.izmit.bel.tr/tr/default.asp
Site de la province http://www.kocaeli.gov.tr
Sources
« Index Mundi/Turquie »

İzmit (graphie turque) ou Izmit (graphie française), anciennement Nicomédie, est une ville de Turquie, préfecture de la province de Kocaeli. Au recensement de 2007[réf. souhaitée], la population de la ville s'élève à 248 424 habitants.

İzmit se situe à l'extrémité orientale du Golfe d'İzmit, prolongement vers l'est du vaste bassin d'effondrement de la Mer de Marmara.

Histoire[modifier | modifier le code]

Époque grecque[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nicomédie.

Époque ottomane[modifier | modifier le code]

Le golfe d'Izmit, sous l'Empire ottoman, abrite une base et un chantier de la marine ottomane : les forêts environnantes fournissent le bois nécessaire. Le sandjak (district) de Kocaeli, qui a Izmit pour capitale, est rattaché en 1533 au pachalik de l'Archipel qui comprend la Grèce péninsulaire et les îles de la mer Égée. Il est transféré en 1846 au pachalik de Kastamonu puis en 1855 au pachalik de Hüdavendigâr (Bursa) qui devient en 1867 le vilayet de Hüdavendigâr. En 1888, Kocaeli devient un mutasarrifat séparé dépendant directement du pouvoir central et abrite plusieurs industries, dont une manufacture impériale de tapis. Vers 1890, la population du sandjak est estimée à 230 000 habitants dont 129 000 musulmans, 49 000 Arméniens, 41 000 Grecs et 2 500 juifs[1]. Izmit est alors le siège d'un métropolite de l'Église orthodoxe et d'un archevêque de l'Église apostolique arménienne.

Époque moderne[modifier | modifier le code]

Article détaillé : séisme de 1999 à Izmit.

Sous la république de Turquie, le sandjak devient la province de Kocaeli. La ville appartenant à la grande banlieue sud-est d'Istanbul est éprouvée par le violent séisme qui l'affecte le . Kocaeli est en effet construite sur la faille nord-anatolienne, longue faille en décrochement du nord de la Turquie. Ce séisme, de magnitude 7,4, ressenti dans toute l'agglomération du Grand Istanbul, fait 17 118 morts et 30 000 blessés. La secousse a particulièrement affecté les villes de Kocaeli, Adapazarı, Düzce, Gölcük et Yalova. Le golfe d'Izmit est d'autant plus vulnérable aux tremblements de terre qu'il abrite une part importante des industries lourdes en Turquie (raffinerie, constructions navales et automobiles, cimenteries, chimie…).

Économie[modifier | modifier le code]

Le PIB/habitant du département d'İzmit est l'un des plus élevés de Turquie, en grande partie grâce à cette importante concentration d'industries. La ville compte une usine de fabrication de pneumatiques du groupe japonais Bridgestone.

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Rifat Karlova, humoriste, acteur et présentateur, né à Izmit en 1980
  • Yücel Sivri (1961-), journaliste, poète et traducteur allemand, né à Izmit

Jumelage[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Encyclopedia of Islam, vol. V, E. J. Brill, Leiden, 1980, art. "Koca Eli"

Liens externes[modifier | modifier le code]