Iya Savvina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Iya Savvina
Naissance
Voronej, RSFS de Russie
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Nationalité Drapeau de l'URSS soviétique → Drapeau de la Russie russe
Décès (à 75 ans)
Moscou
Drapeau de la Russie Russie
Profession Actrice

Iya Sergueïevna Savvina (en russe : Ия Сергеевна Саввина), née le , à Voronej (Union soviétique), et décédée le , à Moscou (Russie)[1], est une comédienne soviétique et russe apparue dans de nombreux films.

Biographie[modifier | modifier le code]

Iya Savvina sort diplômée, en 1958, de la faculté de journalisme de Moscou, à l'Université d'État de la région de Moscou, où elle a participé à des spectacles d'étudiants.

En 1960, Iossif Kheifitz lui donne le premier rôle dans la version filmée de la nouvelle de Tchekhov La Dame au petit chien qui emporte un immense succès, tant en U.R.S.S. (malgré le thème de l'adultère) qu'à l'étranger. Ce film subtil en noir et blanc qui illustre, de façon presque minimaliste, le déchaînement des passions, fait une grande impression sur la génération des années 1960 de l'ère khrouchtchévienne, plus sensible que la génération précédente. Il reçoit le prix de la meilleure participation au Festival de Cannes, en 1960[2].

À partir de 1960, Iya Savvina joue au théâtre Mossovet à Moscou, et, à partir de 1977, au Théâtre d'art de Moscou. Elle est également l'auteur de nombreuses critiques théâtrales et d'articles consacrés à l’œuvre de Sergueï Yourski, Mikhaïl Oulianov, Faïna Ranevskaïa, Lioubov Orlova et d'autres.

En 1987, le grand public découvre Le Bonheur d'Assia, film réalisé en 1967 par Andreï Kontchalovski, mais censuré par les autorités de l'époque, où Savvina joue le personnage principal. Pour ce rôle elle est nominée au prix Nika pour sa performance ; puis, en 1990, elle reçoit le prix des frères Vassiliev.

Iya Savvina est nommée Artiste du peuple de l'URSS en 1990 et reçoit de nombreuses décorations russes, dont l'Ordre du Mérite pour la Patrie de 4e classe (2006). En 1999, elle est lauréate des Turandot de cristal. En 2007, elle est nominée au prix du meilleur second rôle féminin de l'Aigle d'or pour son rôle dans le film En écoutant le silence.

L'actrice meurt des suites d'un mélanome. De nombreuses personnalités, dont Dmitri Medvedev et Vladimir Poutine, ont exprimé leur condoléances à la famille. Savvina est inhumée au cimetière de Novodevitchi[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Parmi ses rôles, on peut distinguer :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Principaux titres et décorations :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]