Ixils

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un groupe ethnique image illustrant l’Amérique précolombienne image illustrant le Guatemala
Cet article est une ébauche concernant un groupe ethnique, l’Amérique précolombienne et le Guatemala.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ixils (Nebaj, Guatemala).

Les Ixils sont une ethnie maya du département d'El Quiché, au nord du Guatemala. 95 315 Ixils ont été recensés en 2002[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le territoire de l'ethnie ixil, désigné par les militaires sous le nom de « triangle ixil »[2], est constitué par trois municipalités du département d'El Quiché, dans les hautes terres du nord du Guatemala : Nebaj, San Juan Cotzal et Chajul.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon le chroniqueur Francisco Antonio de Fuentes y Guzmán (es), les Ixils étaient une tribu rebelle.[réf. nécessaire]

Durant les années 1980, sous le régime d'Efraín Ríos Montt, les Ixils ont été victimes du génocide[2] de près d'un sixième de leur population (Efraín Ríos Montt sera condamné en mai 2013 à 80 ans de prison pour génocide et crimes contre l'Humanité).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) El sistema jurídico Ixil : una aproximación, Instituto de investigaciones económicas y sociales, Universidad Rafael Landívar (Guatemala City), 1999, 124 p. (ISBN 99922-6-003-3)
  • Tomas Guzaro (et al.), Escaping fire : How an Ixil Mayan pastor led his people out of a holocaust during the Guatemalan civil war, University of Texas Press, Austin, 2010, 224 p. (ISBN 978-0-292-72136-4)
  • (de) Horst Nachtigall, Die Ixil : Maya-Indianer in Guatemala, D. Reimer, Berlin, 1978, 408 p. (ISBN 3-496-00101-1)
  • (en) Matthew Restall, Life and death in a Maya community : the Ixil testaments of the 1760s, Labyrinthos, Lancaster (Calif.), 1995, 194 p. (ISBN 0-911437-31-2)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Lecciones para una guerra (Leçons pour une guerre), film documentaire de Juan Manuel Sepúlveda, Fragua Cine, Paris, 2011, 1 h 37 min (DVD)
  • Ixcanul, film documentaire de Jayro Bustamante, 2015. Pilar Peredo, productrice.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Instituto Nacional de Estadística, « XI Censo Nacional de Población y VI de Habitación (Censo 2002) - Pertenencia de grupo étnico », (consulté le 26 septembre 2010)
  2. a et b (en) « Genocide in the Ixil triangle », Guatemala Human Rights Commission