Ives Le Prévôt de Bois Boëssel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yves Le Prévost de Bois-Boissel
Biographie
Décès
Évêque de l'Église catholique
Dernier titre ou fonction Évêque de Saint-Malo
Évêque de Saint-Malo
Évêque de Cornouaille
Évêque de Tréguier
Autres fonctions
Fonction laïque
Conseiller du duc Jean III de Bretagne

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason fam fr LePrevostboisboissel.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Ives Le Prévôt de Bois Boëssel mort le est un prélat breton.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ives Le Prévôt est conseiller du duc Jean III de Bretagne. Chanoine du chapitre et official de Tréguier Il est fait évêque de Tréguier le . En 1329, il participe à l'ambassade envoyée auprès de la curie à Avignon avec Guy de Penthièvre le frère du duc Jean III de Bretagne qui avait pour but outre une participation à la croisade prêcher par le Saint-Siège, de promouvoir la reconnaissance de la sainteté de Yves Hélory de Kermartin [1]. Le pape Jean XXII envoie en Bretagne une commission composée des évêques d'Angoulême et de Limoges et de l'abbé de Saint-Martin de Tours pour enquêter sur le cas.

Après la nomination de l'évêque de Cornouaille Jacques de Corvo au siège de Toulon, Ives Le Prévôt est transféré à Quimper le et il fait sa soumission à la chambre apostolique le . Le , il permute son siège épiscopal avec Alain Gonthier, évêque de Saint-Malo[2]. En 1336, il devient président aux enquêtes du Parlement de Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé, Les Papes et les Ducs de Bretagne, COOP Breizh Spézet, 2000, p. 175, note no 65 (ISBN 284346 0778).
  2. Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé, op. cit., p. 181.

Liens externes[modifier | modifier le code]