Ivan Vyhovsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ivan Vyhovsky
Image illustrative de l'article Ivan Vyhovsky
Titre
Hetman d'Ukraine
1657 – 1659
Prédécesseur Iouri Khmelnytsky
Successeur Iouri Khmelnytsky
Biographie
Lieu de naissance Vyhiv, République des Deux Nations (Pologne actuelle)
Date de décès
Lieu de décès Korsoun-Chevtchenkivskyï, Hetmanat cosaque (Ukraine actuelle)
Père Opsat Vyhovsky

Ivan Vyhovsky

Ivan Vyhovsky (mort en 1664) est désigné hetman des cosaques d'Ukraine de 1657 à 1659.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ivan Vyhovsky, fils d'Opsat Vyhovsky, gouverneur de la forteresse de Kiev est un aristocrate ukrainien orthodoxe ; intelligent et instruit, il est choisi en octobre 1657 comme hetman par les cosaques qui rejettent la tentative d'instauration d'un pouvoir héréditaire par Iouri Khmelnytsky.

Ivan Vyhovsky ouvre rapidement des négociations avec le Khanat de Crimée, la Suède et la Pologne pour établir l'indépendance de l'Ukraine au sein de l'Union de Pologne-Lituanie.

Le 16 septembre 1658, un accord secret est conclu avec les envoyés de Jean II Casimir Vasa, roi de Pologne, dénommé « Union de Hadiatch » (polonais : Hadziacz). La République des Deux Nations devait se transformer en République tripartite de Pologne-Lituanie-Ruthénie. Les trois pays unis sous un roi commun élu librement, devraient faire cause commune en cas de guerre. Si la Moscovie parvenait à un accord avec la Pologne, elle serait admise dans l'union, dont le premier objectif secret était la conquête du Khanat de Crimée.

Les anciennes principautés de Kiev, Bratslav et Tchernihiv auraient leur propre Sénat exerçant le pouvoir législatif suprême. L'exécutif serait confié à un hetman choisi par le roi entre quatre candidats proposés par les Cosaques. Le servage serait aboli pour les Cosaques dont les officiers anoblis recevraient des terres. L'Église orthodoxe et l'Église catholique romaine seraient traitées à parité.

Il semble que le projet allait aboutir lorsque l'armée russe envoyée contre Vyhovsky est battue et l'invasion de la Moscovie rendue possible. Toutefois, Ivan Vyhovsky laisse passer l'occasion et les Cosaques ordinaires qui ne faisaient pas partie des 30 000 Cosaques enregistrés craignent d'être réduits au servage par les nobles polonais et les officiers anoblis. Un autre parti de Cosaques refuse donc l'accord et, sous la direction de Martyn Pouchkar (en), colonel commandant les régiments cosaques de Poltava, et de Iakov Barabach (en), se met sous la protection du tsar de Moscou. Ivan Vyhovsky est finalement contraint à abdiquer le 17 octobre 1659. Les Cosaques choisissent pour le remplacer le faible Iouri Khmelnytsky.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]