Ivan Perišić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ivan Perišić
Image illustrative de l’article Ivan Perišić
Ivan Perišić lors de la Coupe du monde 2018
Situation actuelle
Équipe Inter Milan
Numéro 14
Biographie
Nationalité Yougoslave (jusqu'en 1991)
Croate (à partir de 1991)
Naissance (32 ans)
Split (Yougoslavie)
Taille 1,86 m (6 1)[1]
Poste Ailier gauche
Pied fort Ambidextre
Parcours junior
Années Club
1995-2006 Hajduk Split
2006-2009 FC Sochaux-Montbéliard
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2008-2009 FC Sochaux-Montbéliard000 0(0)
2009 KSV Roulers020 0(8)
2009-2011 Club Bruges KV089 (35)
2011-2013 Borussia Dortmund064 (12)
2013-2015 VfL Wolfsburg088 (21)
2015- Inter Milan 221 (48)
2019-2020 Bayern Munich037 0(8)
Total 518 (133)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2005 Croatie -17 ans007 0(0)
2007 Croatie -19 ans002 0(0)
2009-2010 Croatie espoirs008 0(3)
2011- Croatie0111 (32)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Ivan Perišić, né le à Split en Yougoslavie (aujourd'hui en Croatie), est un footballeur international croate. Il évolue actuellement au poste d'ailier gauche à l'Inter Milan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Au Hajduk Split, il commence sa carrière au poste de défenseur central, avant d'être repositionné progressivement au milieu, soit dans un rôle de milieu défensif, de milieu central, ou encore de milieu offensif.

Âgé seulement de 17 ans lors de l'été 2006, Perišić intéresse de nombreux clubs comme le PSV Eindhoven, l'Ajax Amsterdam et le Hambourg SV, et réalise un essai avec le club belge du RSC Anderlecht. Mais c'est finalement le FC Sochaux qui lui fait signer un contrat de quatre ans.

Malheureusement, sa licence amateur reste longuement non homologuée, et c'est le , jour de la date butoir que celle-ci reçoit son homologation, permettant ainsi à Perišić de faire ses débuts officiels avec les 18 ans nationaux du club, avec qui il remporte la coupe Gambardella en 2007, en jouant la plupart du temps au poste de défenseur central.[2]

Francis Gillot ne le faisant pas jouer, il est prêté le en Belgique au KSV Roulers[3].

FC Bruges[modifier | modifier le code]

Le , après un essai infructueux avec le Hertha Berlin, il signe au FC Bruges un contrat courant jusqu'à l'été 2012 après avoir été transféré pour la somme de 250 000 euros. Il quitte le FC Sochaux sans n'avoir jamais participé à aucun match officiel, ne faisant qu'une apparition sur une feuille de match lors du 16e de finale de la Coupe de la ligue, le face à Marseille.

Le , il inscrit son premier but en Ligue Europa avec le FC Bruges face au Toulouse FC. À l'issue de la saison 2010-2011 et 22 buts marqués, il est élu meilleur buteur du championnat et Footballeur Pro de l'année.

Borussia Dortmund[modifier | modifier le code]

Le , il rejoint le BV 09 Borussia Dortmund pour 5 ans en échange d'un montant estimé à 5,5 millions d'euros selon la presse allemande[4]. Il fait ses débuts en championnat le face au Hambourg SV[5]. Le , il inscrit son premier but en Ligue des champions face à Arsenal. lors de la première journée de la phase de poule[6] Le , il marque son premier but en Bundesliga face au Werder Breme (victoire 2-0)[7]. Il réalise une bonne première saison, avec 9 buts en 41 matchs. Sa seconde et dernière saison à Dortmund est beaucoup plus mitigée avec seulement 23 matchs et 3 buts.

Vlf Wolfsburg[modifier | modifier le code]

Perisic lors d'un match de Ligue Europa en 2014.

À la recherche de plus de temps de jeu, Perisic quitte le Borussia Dortmund le pour le VfL Wolfsburg. Son transfert est évalué à 7,5 millions d'euros[8]. Il fait ses débuts avec les Loups en Bundesliga le , contre le VfB Stuttgart[9]. Le , il marque son premier but avant de doubler la marque face à son ancien club, le Borussia Dortmund[10]. Le bilan de sa première saison est de 11 matchs seulement, pour 2 buts[11].

Le , il marque son premier but de la saison à l'occasion d'un match de DFB Pokal remporté 3-1 face à Karlsruher SC[12]. Il continue et termine sa saison brillamment avec 10 buts en 33 matchs de championnat (dont 24 matchs titulaire). C'est lors de cette saison qu'il se fait une place de titulaire dans l'équipe de Dieter Hecking.

Durant l'été de 2014, il attire plusieurs grands clubs. Sa troisième et dernière saison en Allemagne est marquée par la très bonne saison de son équipe en Ligue Europa et en Bundesliga. Il totalise 7 buts en 35 matchs lors de sa dernière saison à Wolfsburg. Lors du mercato d'été de 2015, il attire les convoitises de clubs italiens, comme notamment l'Inter Milan[13].

Inter Milan[modifier | modifier le code]

Le , Perišić s'engage cinq ans avec l'Inter Milan pour un montant de 18 millions d'euros (+2 millions en bonus)[14]. Il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs le , lors d'un match de Série A face à la Sampdoria (match nul 1-1)[15].

La première saison est plutôt prometteuse. Perišić arrive avec l'étoffe d'un titulaire et s'affirme dans le onze intériste de Mancini. Il marque 7 buts et délivre 6 passes décisives pour sa première saison.

La deuxième saison est celle de la confirmation. Perišić est moins décisif que lors de sa première saison en termes de passes décisives/buts mais il fait des différences dans le jeu ainsi que balle au pied. Il devient l'un des fers de lance de l'Inter ainsi que l'un des meilleurs joueurs d'aile du championnat italien. Lors du mercato estival de 2017, Perišić est très convoité, notamment par Manchester United qui souhaite recruter le joueur et qui propose 50 millions d'euros. L'offre est déclinée par l'Inter.

Le Croate reste finalement en Lombardie pour la saison 2017-2018, qu'il entame avec deux buts en trois matchs de championnat dont une reprise de volée en pleine lucarne à la 87e minute du match opposant les Nerazzurri à la SPAL (victoire 2-0 de l'Inter).

Bayern Munich[modifier | modifier le code]

Le , à quelques jours de la reprise de la Bundesliga, le Bayern Munich a officiellement annoncé le recrutement en provenance de l’Inter Milan. L’ancien joueur du Borussia Dortmund arrive sous la forme d’un prêt payant de 5 millions d’euros avec une option d’achat fixée à 20 millions d’euros selon Tuttosport. L’ailier gauche de 30 ans aura la lourde tâche de succéder à Franck Ribéry. Les supporters sont d’ores et déjà sceptiques sur cette arrivée qui ne vient pas rajeunir l’effectif, qui était déjà assez vieillissant et dont le rajeunissement était pourtant l’un des objectifs estivaux[16].

Au bout d’une année de prêt passée au club, le Croate est contraint de quitter le Bayern pour rentrer à l’Inter. Ivan Perisic n’aura fait qu’une seule saison au Bayern Munich. L’ailier international croate n’a pas été conservé par le club allemand après la fin de sa période de prêt. Il rentre donc à l’Inter Milan, où il a encore deux ans de contrat. Il a disputé un total de 35 rencontres, et marqué 8 buts[17]. En outre, il a enrichi son palmarès avec un triplé Coupe - Championnat - Ligue des Champions[18]. Après la victoire finale en Ligue des Champions, Perisic s'est notamment illustré au sein de ses coéquipiers en portant un drapeau croate autour de sa taille pour célébrer la victoire bavaroise et rendre hommage à son pays.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Ivan Perišić à la Coupe du monde 2014, lors du match Brésil-Croatie.

Perišić apparaît en équipes nationales croates des moins de 17 ans, moins de 19 ans et moins de 21 ans. Il participe à la qualification en Coupe d'Europe 2011 des moins de 21 ans, où il marque deux buts.

Le , à l'âge de 22 ans, il fait ses débuts avec l'équipe nationale croate principale contre la Géorgie. Il est titulaire pour l'ouverture de l'UEFA Euro 2012, contre l'Irlande, puis, est de nouveau titulaire face à l'Italie. Il est cependant remplaçant lors du dernier match des phases de poules, contre l'Espagne (défaite 1-0).

Perišić durant l'Euro 2016.

Pendant les éliminatoires de la coupe du monde 2014, Perišić apparaît dans 12 matchs avec la Croatie, et marque son premier but international lors d'un match nul 1-1 face à la Belgique. Le , il est sélectionné dans le groupe des trente joueurs croates participant à la préparation de la Coupe du monde 2014. Le , il inscrit un doublé lors d'une victoire 2-1 contre le Mali lors d'un match préparatoire. Perišić est finalement retenu le dans les 23 joueurs croates sélectionnés pour la coupe du monde. Il est dans l'équipe de départ pour le match d'ouverture contre le pays hôte, le Brésil. Joué à la Corinthiens Arena, à São Paulo le match se termine sur une défaite 3-1. Lors du match suivant, il marque le deuxième but de la Croatie lors d'une victoire face au Cameroun 4-0. Le , lors du troisième et dernier match de poule, il marque le seul et unique but de l'équipe lors d'une défaite 3-1 face au Mexique qui l'élimine du tournoi. Malgré cette élimination précoce de la Croatie, Perišić est désigné comme le deuxième meilleur joueur de la phase de groupes par la FIFA.

Sélectionné pour l'Euro 2016 en France, Perišić se montre décisif pour son pays en phase de groupes. Il inscrit notamment le but de la victoire contre l'Espagne permettant aux Croates de finir premier de leur groupe[19]. Pour le huitième de finale face au Portugal, il arbore une coiffure remarquée, aux couleurs du maillot croate[20].

Le , en demi-finale de la Coupe du monde en Russie, il marque le but égalisateur contre l'Angleterre, adresse une passe décisive à son coéquipier Mario Mandžukić et qualifie ainsi son équipe pour la finale (victoire 2-1). Il est par ailleurs élu homme du match. Lors de la finale le , Il égalise contre la France d'une frappe croisée.

Expérience dans le beach-volley[modifier | modifier le code]

En 2017, il participe avec son compatriote Niksa Dell’Orco au tournoi Porec Major en Croatie, étape du World Tour de beach-volley[21].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Ce tableau résume les statistiques de joueur d'Ivan Perišić[22].

Statistiques de Ivan Perišić au [23]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Plays-off Croatie Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2008-2009 Drapeau de la France FC Sochaux Ligue 1 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
Sous-total 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
jan 2009-2009 Drapeau de la Belgique KSV Roulers (prêt) Jupiler Pro League 17 5 1 2 3 0 - - - - - - - 1 0 0 - - - 20 8 1
Sous-total 17 5 1 2 3 0 - - - - - - - 1 0 0 - - - 20 8 1
2009-2010 Drapeau de la Belgique FC Bruges Jupiler Pro League 23 6 6 2 0 1 - - - C3 8 4 1 10 3 2 - - - 43 13 10
2010-2011 Drapeau de la Belgique FC Bruges Jupiler Pro League 27 16 7 1 0 0 - - - C3 8 0 0 10 6 2 3 0 0 49 22 9
Sous-total 50 22 13 3 0 1 - - - - 16 4 1 20 9 4 3 0 0 92 35 19
2011-2012 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 28 7 4 6 1 2 1 0 0 C1 6 1 0 - - - 10 0 1 51 9 7
2012-jan 2013 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 14 2 0 3 1 0 1 0 0 C1 5 0 0 - - - 5 1 0 28 4 0
Sous-total 42 9 4 9 2 2 2 0 0 - 11 1 0 - - - 15 1 1 79 13 7
jan 2013-2013 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsburg Bundesliga 11 2 1 - - - - - - - - - - - - - 2 0 0 13 2 1
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsburg Bundesliga 33 10 4 5 1 1 - - - - - - - - - - 12 4 2 50 15 7
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsburg Bundesliga 24 5 4 2 1 1 - - - C3 9 1 2 - - - 6 4 1 41 11 8
août 2015 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsburg Bundesliga 2 1 0 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 4 1 0
Sous-total 70 18 9 8 2 2 1 0 0 - 9 1 2 - - - 20 8 3 108 29 16
2015-2016 Drapeau de l'Italie Inter Milan Serie A 34 7 6 3 2 0 - - - - - - - - - - 13 6 6 50 15 12
2016-2017 Drapeau de l'Italie Inter Milan Serie A 36 11 8 1 0 1 - - - C3 5 0 1 - - - 6 1 1 48 12 11
2017-2018 Drapeau de l'Italie Inter Milan Serie A 37 11 9 2 0 0 - - - - - - - - - - 16 5 2 55 16 11
2018-2019 Drapeau de l'Italie Inter Milan Serie A 34 8 3 1 0 3 - - - C1+C3 6+4 0+1 0+1 - - - 9 2 2 54 11 9
2020-2021 Drapeau de l'Italie Inter Milan Serie A 32 4 3 4 0 0 - - - C1 6 1 0 - - - 12 4 0 54 9 3
2021-2022 Drapeau de l'Italie Inter Milan Serie A 13 3 2 - - - - - - C1 5 0 1 - - - 7 2 0 25 5 3
Sous-total 185 44 31 11 2 4 - - - - 26 2 3 - - - 61 20 11 283 68 49
2019-2020 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich (prêt) Bundesliga 24 5 6 3 1 1 - - - C1 10 3 3 - - - 6 3 1 43 12 11
Sous-total 24 5 6 3 1 1 - - - - 10 3 3 - - - 7 3 1 44 12 11
Total sur la carrière 387 102 64 36 10 10 3 0 0 - 72 11 9 21 9 4 111 32 15 630 164 102

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

FC Sochaux-Montbéliard : (1)

Borussia Dortmund : (2)

Vfl Wolfsburg : (1)

Bayern Munich : (3)

Inter : (1)

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Individuel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ivan Perisic - profilo giocatore - FC Internazionale », sur FC Internazionale - Inter Milan (consulté le ).
  2. « Ivan Perisic revient sur ses difficultés à Sochaux où il a joué défenseur central...en CFA ! », sur MaLigue2, (consulté le )
  3. Sochaux prête Perišić sur lequipe.fr, le .
  4. « Transferts, Bruges - Perisic signe à Dortmund - Goal.com » (consulté le )
  5. « BVB in toller Frühform - Großkreutz, Kagawa, Götze & Co. wirbeln den HSV auseinander: Borussia Dortmund - Hamburger SV 3:1 (2:0) - kicker online », sur kicker online (consulté le )
  6. Perišić à Dortmund sur kicker.de, le .
  7. « Perisic sorgt für Paukenschläge: Werder Bremen - Borussia Dortmund 0:2 (0:1) - kicker online », sur kicker online (consulté le )
  8. « Officiel : un ancien de Sochaux quitte Dortmund ! » (consulté le )
  9. « Diego versüßt Heckings Debüt bei den Wölfen: VfL Wolfsburg - VfB Stuttgart 2:0 (0:0) - kicker online », sur kicker online (consulté le )
  10. « Reus entreißt Wolfsburg spät den vierten Heimsieg: VfL Wolfsburg - Borussia Dortmund 3:3 (3:1) - kicker online », sur kicker online (consulté le )
  11. « Ivan Perišić - Footmercato.net », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le )
  12. « Schäfer macht den Deckel drauf: Karlsruher SC - VfL Wolfsburg 1:3 (0:1) - kicker online », sur kicker online (consulté le )
  13. « L’Inter rêve d’une doublette d’attaquants » (consulté le )
  14. « Ivan Perisic (Wolfsburg) cinq ans à l'Inter (off.) » (consulté le )
  15. uefa.com, « Associations membres - Italie - Championnat – UEFA.com », sur fr.uefa.com (consulté le )
  16. « Ivan Perisic signe au Bayern Munich ! », sur https://www.sportbusinessmag.com/,
  17. « LE BAYERN ANNONCE LE DÉPART D’IVAN PERISIC (OFFICIEL) », sur https://www.football365.fr/,
  18. « Ivan Perisic quitte le Bayern », sur https://www.footmercato.net/,
  19. Raphaël Gaftarnik, « Perišić fait craquer l'Espagne », sur sofoot.com, SoFoot,
  20. La coiffure très … patriotique de Perisic
  21. « Quand Ivan Perisic était international croate de beach-volley », sur undersport.fr, Undersport
  22. (en) « Fiche d’Ivan Perišić », sur ESPN FC.com
  23. « Fiche d’Ivan Perišić », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]