Ivan Cloulas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ivan Cloulas, né le à Saint-Junien (Haute-Vienne) et mort le [1] à Saint-Arnoult dans le Calvados[2], est un historien et archiviste français, spécialiste de l'histoire de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ivan Cloulas fait ses études à Saint-Junien, puis à Limoges et à Paris, au lycée Henri-IV, à l'École nationale des chartes et à la faculté des lettres. Il est docteur ès lettres (histoire).

Membre de l'École française de Rome (1957-1959), il est conservateur aux Archives nationales, membre de la Casa de Velázquez (1965-1968), directeur des Archives départementales de l'Eure (1968-1972), chargé du service informatique aux Archives nationales (1972-1985), conservateur en chef de la section ancienne des Archives nationales (1985) et conservateur général du patrimoine (1990-1999).

Il s'établit à Touques (Calvados) en 1973, dont il crée le blason[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il est chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'Ordre national du Mérite et commandeur des Arts et des Lettres.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Catherine de Médicis, Fayard, 1979
    prix Gobert
  • Laurent le Magnifique, Fayard, 1982
    prix du Nouveau cercle, prix Renaissance
  • Henri II, Fayard, 1985
  • La Conjuration des Pazzi, Fayard, 1986
  • Les Borgia, Fayard, 1987
  • Sur la trace des Dieux, Albin Michel, 1989
  • Philippe II, Fayard, 1992
  • Jules II : le pape terrible, Fayard, 1992
  • Savonarole, Fayard, 1994
  • Chambord, rêve des rois, Nathan-CNMHS, 1996
  • Diane de Poitiers, Fayard, 1997
  • Renaissance française, La Martinière, 1997
  • Catherine de Médicis : la passion du pouvoir, Tallandier, 1999
  • La Reine Bérangère et Richard Cœur de Lion, Hachette, 1999
  • Les Châteaux de la Loire, Hachette, 1999
  • Charles VIII et le mirage italien, Paris, Albin Michel, coll. « L'Homme et l'événement », , 277 p. (ISBN 2-226-02664-9).
  • Traduction et présentation des Mémoires d'un pape de la Renaissance : les Commentarii de Pie II, Tallandier, 2001 (avec Vito Castiglione-Minischetti)
  • Dans le secret des Borgia, Tallandier, 2003 (avec Vito Castiglione et Joseph Turmel)
  • Les Châteaux de la Loire au temps de la Renaissance, Hachette, 2003, prix Gobert
  • César Borgia, Tallandier, 2005
  • Les Borgia, collection Pluriel, Hachette Pluriel, 2012, 522 p.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]