Ivan Borkovský

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ivan Borkovský
Archéologue
Naissance
Čortovec
Décès (à 78 ans)
Prague
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autriche Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie

Le professeur Ivan Borkovský (originellement Ivan Borkovskyj-Dunin) ( Čortovec en Ukraine Prague) est un archéologue austro-hongrois puis tchécoslovaque spécialisé dans la période du haut Moyen Âge, actif essentiellement dans la région de Prague et s'attachant à découvrir l'évolution de l'agglomération de Prague à cette époque. Il est l'un des fondateurs de l'archéologie médiévale en Bohême.

Il est originaire de la Galicie autrichienne, et émigre en 1918 vers Prague, où il fait ses études d'archéologie à l'Université Charles de Prague (1922-1929). Au début de sa carrière, il désire se consacrer au chalcolithique mais, en 1925, des fouilles générales sont entreprises au Château de Prague et Borkovský y prend part. En 1926, il devient l'assistant de Karel Guth, archéologue en chef de ces fouilles. En 1943, il devient à son tour archéologue en chef du Château de Prague et se consacre à cette activité jusqu'en 1974. En 1952, il y découvre les fondations de l'église de Sainte-Marie entre les deuxième et troisième cours.

Il est également actif dans Prague elle-même, en particulier au couvent Sainte-Agnès, à la chapelle de Bethléem, dans la rue Bartolomějská et au Château de Vyšehrad.

À partir de 1930, il s'occupe des collections de Josef Antonín Jíra à la villa Hanspaulka et l'analyse des céramiques moyenâgeuses de ces collections lui permet d'identifier ce qu'il décrit comme la « culture de la céramique pragoise » (publication en 1940).

Entre 1947 et 1954 il fait des fouilles archéologiques sur le site historique de Levý Hradec où il découvre les restes de la rotonde Saint-Clément.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Céramiques vieux slave en Europe centrale (Staroslovanská keramika ve střední Evropě), Prague, 1940.
  • Les débuts du Château de Prague et le plus vieil édifice religieux de Prague (O počátcích Pražského hradu a o nejstarším kostele v Praze), Prague, 1949.
  • Le Château fort de Levý Hradec. ed. Památníky naší minulosti. Prague, 1965.
  • Le Château de Prague au temps des princes Přemyslides (Pražský hrad v době přemyslovských knížat), éd. Památníky naší minulosti, Prague, 1969.
  • La Basilique et le cloître St-Georges au Château de Prague (Svatojiřská bazilika a klášter na Pražském hradě), Prague, 1975.

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Tombe du guerrier de l'époque des Přemyslides au Château de Prague (Hrob bojovíka z doby knížecí na Pražském hradě), Památky archeologické 42, 1939-46, 122-131.
  • Le Visage celte de la Bohême (Keltská tvář z Čech), Obzor prehistorický 13, 1946, 16-22. (publikace ználezu hlavy keltského boha či heroa)
  • Découverte d'une coupe en verre avec des inscriptions arabes au Château de Prague (Nález skleněného poháru s arabským nápisem na Pražském hradu), Historica slovaca 5, 1947, 145-152.
  • L'Église Sainte-Marie du Château de Prague (Kostel Panny Marie na Pražském hradě), Památky archeologické 44, 1953, 129-200.
  • La cour des princes tchèques à Levý Hradec (Staročeský dvorec na Levém Hradci), Archeologické rozhledy 5, 1953 636-646.
  • La Tombe de Boleslav II dans la basilique Saint-Georges du Château de Prague (Hrobka Boleslava II. v basilice sv. Jiří na Pražském hradě), Památky archeologické 52, 1961, 532-543.

Notes et références[modifier | modifier le code]