Ius trium liberorum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ius trium liberorum
Type Privilège
Auteur(s) Auguste
Droit romain et lois romaines

Le ius trium liberorum (du latin, littéralement « droit des trois enfants »), était un privilège récompensant le citoyen romain ayant eu au moins trois enfants, ou l'affranchi en ayant eu au moins quatre. Il découle directement des lex iulia et lex papia poppaea introduites par Auguste respectivement en 18 av. J.-C. et en 9 ap. J.-C., dont le but était d'enrayer le déclin démographique de la bourgeoisie romaine.

Un homme se voyant accordé le privilège du ius trium liberorum était exempté de munera (travaux d'intérêt public) ; une femme n'était plus soumise à la tutela mulierum, ce qui lui permettait alors de toucher une part d'héritage à la mort de son époux.

Le ius trium liberorum ne fut aboli qu'en 534 apr. J.-C. par l'empereur Justinien.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]