Isthme des Sablettes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Isthme des Sablettes
Vue de l'Isthme des Sablettes depuis le massif du Cap-Sicié
Vue de l'Isthme des Sablettes depuis le massif du Cap-Sicié
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Var
Coordonnées 43° 04′ 47″ nord, 5° 53′ 54″ est
Étendues d'eau

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Isthme des Sablettes

Géolocalisation sur la carte : Var

(Voir situation sur carte : Var)
Isthme des Sablettes

L'isthme des Sablettes est une étroite bande terrestre reliant la presqu'île de Saint-Mandrier-sur-Mer à la péninsule de Sicié, partagée entre La Seyne-sur-Mer et Six-Fours-les-Plages dans le département du Var. Cet isthme mesure 300 mètres de large pour 500 mètres de longueur environ et sa particularité est de s'être formé naturellement au XVIIe siècle, fermant ainsi la rade de Toulon.

La formation de l'isthme[modifier | modifier le code]

Selon les historiens, cette bande de sable et de terre se serait formée naturellement entre 1620 et 1657. Le fait que cet isthme se situe en fond de baie, qui possède des courants relativement importants lors de tempêtes et qui de plus est entourée par des collines composées de roches et de terres relativement friable donne une explication sur sa formation.

Les courants au fur et à mesure des années ont comblé progressivement le socle sous l'isthme jusqu'à l'apparition de ces comblements hors de l'eau au XVIIe siècle[1].

L'isthme aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Doté d'une plage prisée par les habitants de l'agglomération toulonnaise, l'isthme est découpé en trois parties :

  • la plage
  • le parc Fernand-Braudel (inauguré en 2000)
  • l'avenue Mattei, l'embarcadère du réseau Mistral et les comblements d'un port (projet avorté au début des années 1970).

L'isthme est desservi par la navette maritime 18M en provenance de Toulon, les lignes de bus 18, 28, 83 et 87 et possède une piste cyclable reliant le quartier de Pin-Rolland (Saint-Mandrier-sur-Mer) et l'entrée d'isthme côté péninsule de Sicié.

Notes et références[modifier | modifier le code]