Issaguen (commune)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Issaguen (Ketama))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Issaguen.
 Ne pas confondre avec la commune rurale voisine de Ketama ou la région environnante également appelée « Ketama ».
Issaguen
اساݣن
Issaguen en 2016
Issaguen en 2016
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma
Province Al Hoceïma
Maire
Mandat
Abdessalam El Yousfi
2015-2021
Code postal 32302
Démographie
Population 17 351 hab. (2014)
Population de l'agglomération 2 474 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 34° 54′ 00″ nord, 4° 34′ 42″ ouest
Altitude 1 689 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Issaguen

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Issaguen

Issaguen (en arabe : اساݣن), anciennement Achaken et souvent désignée — mais non officiellement — en tant que « Ketama », est une commune rurale marocaine de la province d'Al Hoceima, dans la région administrative Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Elle comporte une agglomération — son centre urbain — du même nom.

Géographie[modifier | modifier le code]

Issaguen est située dans le Rif occidental, au centre nord du Maroc, près de Ketama, à l'intersection de l'axe routier Chefchaouen-Al Hoceima (N 2) et de la route de Fès (R 509 : « la route de l'Unité ») et au pied du jebel Tidighine (2 456 m).

Ses coordonnées géographiques sont 34° 54′ 00″ N, 4° 34′ 42″ O et son altitude moyenne est de 1 687 m[1]. Son code postal est 32302[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

La commune d'Achaken a pris officiellement le nom d'Issaguen — en arabe : اساكن[3] — en 1963[4] ; elle comporte une agglomération — son centre urbain — du même nom[5].

Issaguen[6] est souvent désignée — mais non officiellement — sous le nom de « Ketama »[7], d'où une confusion possible[8] avec sa voisine, ex-Tetla Ketama, officiellement renommée Ketama en 1963[4] ; confusion courante pouvant être due au fait que la dénomination de « Ketama » est aussi utilisée pour la région environnante[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire d'Issaguen a fait partie du Maroc sous protectorat espagnol de 1912 à 1956, tandis que la commune a été créée — sous le nom d'Achaken — en 1959[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

De 1994 à 2004, la population de la commune rurale d'Issaguen est passée de 12 799 à 15 425 habitants[9], tandis que celle de son centre urbain — unité statistique et non administrative — du même nom est passé de 1 593 à 1 628[9]. En 2014, elle était de 17 351 habitants et celle de son centre de 2 474[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Le président du conseil communal d'Issaguen — élections communales de 2015 — est Abdessalam El Yousfi, affilié au Mouvement populaire[10].

Depuis 2015, à la suite du passage du Maroc de 16 à 12 régions administratives, Issaguen, qui dépendait de Taza-Al Hoceima-Taounate, fait partie de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Par ailleurs, cette commune relève du périmètre des provinces du Nord.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

En août, s'y déroulent les festivités du moussem de Sidi el Hadj Yacoub[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Issaguen (third-order administrative division) », sur GeoNames (consulté le 2 février 2016)
  2. « Issaguen », sur Codepostal.ma (consulté le 2 février 2016)
  3. « Climat : Issaguen اساكن », sur Climate-data.org (consulté le 3 février 2016)
  4. a, b et c « Décret no 2-63-006 du 7 chabane 1382 (3 janvier 1963) modifiant le décret no 2-59-1834 du 1er joumada II 1379 (2 décembre 1959) créant et énumérant les communes urbaines et rurales du Royaume », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2622,‎ , p. 144 (lire en ligne [PDF])
  5. a et b « Population légale des régions, provinces, préfectures, municipalités, arrondissements et communes du Royaume d'après les résultats du RGPH 2014 » [xls], Rabat, Haut-Commissariat au plan (consulté le 2 février 2016)
  6. Ou tout au moins le centre urbain de la commune d'Issaguen, du même nom.
  7. a et b « Northern Rif », sur Footprinttravelguides.com (consulté le 2 février 2016)
  8. Certains journalistes pensent même qu'Issaguen est le nouveau nom de Ketama, comme le montre cet « article » de L'Opinion ou cet « autre article » de L'Express.
  9. a et b « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 : Population légale du Maroc » [PDF], Rabat, Haut-Commissariat au plan (consulté le 2 février 2014)
  10. « Données sur les collectivités territoriales », sur Portail national des collectivités territoriales, Maroc, ministère de l'Intérieur (consulté le 2 février 2015) — version mise à jour le 9 novembre 2015