Israël Elsner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Israël Elsner
Image illustrative de l’article Israël Elsner
Israel Elsner, gardien de but de l'équipe nationale de football d'Eretz Israel, bloque l'attaque de la Grèce
Biographie
Nationalité Drapeau : Israël Israëlien
Drapeau : Pologne Polonais
Naissance
Lieu Dabrowa Bialostocka (Pologne)
Décès (49 ans)
Poste Gardien puis arbrite et entraîneur
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1933-1934 Drapeau : France Amiens AC
1935-1938 Drapeau : Israël Maccabi Tel Aviv
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1938 Drapeau : Israël Israël
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1947-? Drapeau : Israël Maccabi Ramat Gan
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 13 janvier 2021

Israel Elsner (en hébreu : ישראל אלסנר), né le et mort le , était un footballeur israélien qui a joué comme gardien de but et a également travaillé comme officier de la ville de Tel Aviv.

Biographie[modifier | modifier le code]

Israël Elsner est né dans la ville de Cracovie en Pologne le 31 août 1909.

Débuts au football en tant que professionnel à Amiens[modifier | modifier le code]

Israël Elsner joue en tant que professionnel durant la Saison 1933-1934 de l'Amiens AC.

Pour la Saison 1934-1935 de l'Amiens AC, il est indiqué comme "désimpliqué par les préparations de son mariage avec une amiénoise" et est remplacé par l'international André Tassin[1].

Arrivée en Israël[modifier | modifier le code]

En avril 1935, Elsner arrive en Israël dans le cadre du Second Maccabiah (en) (2 au 10 avril) avec la délégation polonaise. Son équipe termine quatrième du tournois de football des jeux Maccabiah de 1935 (he) et gagne la sympathie des supporters. Tous ses coéquipiers rentreront en Pologne et seront victimes de l'Holocauste. Lui décide de rester en Israël.

Il joue alors pour Maccabi Tel Aviv en tant que gardien de but[2]. Le 7 décembre 1935, Elsner fait ses débuts officiels sous le maillot du Maccabi, au premier tour de la ligue nationale contre Hapoel Tel Aviv, le match s'est terminé sur le score nul de zéro à zéro[3].

Confirmation en tant que professionnel[modifier | modifier le code]

Maccabi Tel Aviv aux États-Unis, Elsner est peut-être le gardien en noir au centre de l'image

En Août 1936, Elsner participe au voyage du Maccabi Tel Aviv aux États-Unis. Il jouera, sur le trajet pour New York, à nouveau en France contre le Racing Club de Paris (contre lequel son équipe s'inclinera 2-0). C'est à cette occasion, une fois à New-York, que le gardien de but aurait fait l'un des plus grands matchs de sa carrière contre Allstars New York sans concéder un seul but.[4]

Dans une interview avec le journal Sports News en 1957, Elsner a affirmé que le Maccabi Tel Aviv avec l'entraîneur Egon Polak était la meilleure équipe que le club ait jamais constituée : Pantz, Jerry Beit Halevi, Perry Neufeld, Friedrich Donnenfeld, Hess, Gaul Machlis, etc. "Nous avons joué dans un système distinctement viennois, comme les Viennois eux-mêmes. Bien que nous ayons été courts. La presse locale a affirmé que notre jeu surpassait celui de l'équipe d'Écosse apparue à New York peu de temps avant nous."[5]. Le 11 octobre 1936, lors du match entre le Maccabi Tel Aviv et l'équipe de Brooklyn (entraînée par l'une des stars de Vienne, Arno Schwartz), alors que le score était de 0-0, Elsner est blessé et remplacé par le gardien Joseph (Joe) Sidi. Le match s'est d'ailleurs terminé par une victoire sur le score de 0 à 1 pour le Maccabi avec un but décisif de Gaul Machlis à la 88e minute du match [6].

Une sélection nationale contre la Grèce en éliminatoire de la Coupe du Monde de 1938[modifier | modifier le code]

En 1938, Elsner a été appelé dans l'équipe nationale d'Eretz Israël et a joué contre la Grèce lors des éliminatoires de la Coupe du monde de football 1938. À partir de 1939, Yosef (Joe) Sidi (qui était le deuxième gardien de but à jouer pour le Maccabi et en concurrence pour la titularisation avec Elsner) est devenu le gardien principal du Maccabi Tel Aviv, apparemment après sa prestation dans les buts lors du voyage de Maccabi en Australie en 1939. Après le voyage des Maccabi en Australie (quand Elsner ne s'est pas joint au voyage), l'entraîneur Egon Polak est resté en Australie remplacé par un nouvel entraîneur nommé Armin Weiss (un joueur qui venant de Vienne). Ce nouvel entraîneur a donné à Elsner une nouvelle chance en commençant le championnat en 1940, mais finalement Sidi a ouvert la plupart des matchs et des finales.

Fin d'une carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Vers la saison 1941/42, Egon Polak est revenu en Israël et est retourné entraîner le Maccabi. Au début de la saison, Polak a recruté le gardien britannique John Winter titulaire de la plupart des matchs cette saison.

Après avoir pris sa retraite du jeu actif, Elsner a été arbitre de football et a même été membre de la direction du Maccabi Tel Aviv dans le football dans les années 1940. En 1947, il devient entraîneur au Maccabi Ramat Gan [7]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. École de football de l'Amiens Athlétic Club, Le Football en Picardie et l'histoire de ses origines, Dessaint Doullens, 1948, 366 p., p.259
  2. Asher Goldberg et Danny Devorin, Maccabi Tel Aviv First 102 Years, Media 41 Publishing Ltd., 2008, p. 87
  3. https://www.maccabipedia.co.il/%D7%99%D7%A9%D7%A8%D7%90%D7%9C_%D7%90%D7%9C%D7%A1%D7%A0%D7%A8
  4. https://sport1.maariv.co.il/magazine/article/426564/
  5. Elisha Shochat, 100 ans de football 1906–2006, Auto-édition, 2006, p. 72
  6. Niv Hapenguin, Maccabi Tel Aviv vs Brooklyn Team - stage d'entraînement aux États-Unis, Maccabedia
  7. Journal du bétail, hier les jeux de la Coupe de football ont commencé, le 20 avril 1947