Israélites

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacob, « patriarche des Israélites », Musée d'Art Roger-Quilliot

Les Israélites sont un peuple du Proche-Orient ancien qui venait et/ou qui habitait une partie de Canaan durant l'âge du fer[1]. Dans l'Ancien et Nouveau Testament ainsi que dans le Coran, le terme « israélite » désigne les Hébreux, descendants des douze fils de Jacob, chefs des douze tribus d'Israël qui forment la population de l'Israël antique[2].

Le terme « hébreux » pourrait provenir de la tribu de Eber, mais dans la Bible, il est utilisé comme un synonyme d'« israélites ».

Les Israélites fondèrent deux royaumes, Israël au nord et Juda au Sud.

Le Royaume d'Israël a eu comme capital Samarie, dont les Israélites « Samaritains » d'aujourd'hui se considèrent descendant du royaume d'Israël dit Royaume de Samarie, d'un point de vue ethnique et religieux.

En opposition, les Israélites « Judéens », désigne les peuples du royaume de Juda originellement de la tribu de Juda[3],donnant aujourd'hui les religions juives, Rabbinique et Karaïte .

Le terme israélite est assimilé aux termes « juif » et « hébreu ». Aux XIXe et XXe siècles, le terme a été utilisé pour désigner les citoyens juifs, en France et dans d'autres pays européens. Comme synonyme de juif, il est toutefois donné par la plupart des dictionnaires comme dépassé ou tombé en désuétude[4]. Le terme est toujours utilisé dans la désignation de certaines institutions comme le Consistoire central israélite de France ou l'Alliance israélite universelle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Encyclopedia Universalis, sv « Judaïsme ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Finkelstein, Israel, and Nadav Naʼaman, eds. From nomadism to monarchy: archaeological and historical aspects of early Israel.
  2. (en) Robert L.Cate,, Israelite
  3. « The samaritan update »
  4. « Juif ou israélite ? Halte à la polémique », sur CNRS (archive)

Sur les autres projets Wikimedia :