Isooctane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les composés organiques
Cet article est une ébauche concernant les composés organiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Iso-octane
Isooctane
Isooctane
Identification
Nom UICPA 2.2.4-triméthylpentane
No CAS 540-84-1
No EINECS 208-759-1
SMILES
InChI
Apparence liquide incolore, d'odeur caractéristique[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C8H18  [Isomères]
(CH3)3CCH2CH(CH3)2
Masse molaire[2] 114,2285 ± 0,0077 g/mol
C 84,12 %, H 15,88 %,
Propriétés physiques
fusion −107 °C[1]
ébullition 99,23 °C [3]
Solubilité dans l'eau : nulle[1]
Paramètre de solubilité δ 14,7 J1/2·cm-3/2 (25 °C)[4]
Masse volumique 0,69 g·cm-3[1]
d'auto-inflammation 417 °C[1]
Point d’éclair 4,5 °C (coupelle ouverte)[1]
Limites d’explosivité dans l’air 1,16,0 %vol[1]
Pression de vapeur saturante à 20 °C : 5,1 kPa[1]
Point critique 2 568 kPa [6], 270,65 °C [3]
Thermochimie
Cp
Propriétés optiques
Indice de réfraction \textit{n}_{D}^{25} 1,3890 [4]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn
Facilement inflammable
F
Dangereux pour l’environnement
N



Transport
33
   1262   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le 2,2,4-triméthylpentane, ou isooctane, est un hydrocarbure de formule brute C8H18. C'est un isomère de l'octane.

Utilisations[modifier | modifier le code]

L'iso-octane est un type de carburant à huit atomes de carbone. L'essence est un mélange de diverses molécules comme l'octane. Certaines d'entre elles (tel l'octane ordinaire) sont des chaînes carbonées linéaires. L'iso-octane (exemple d’hydrocarbure à chaîne ramifiée) présente des embranchements et est considéré comme un des meilleurs carburants dans la mesure où il brûle uniformément. Contrairement aux hydrocarbures à chaîne linéaire qui s’enflamment en explosant à l’intérieur des moteurs, les hydrocarbures à chaîne ramifiée brûlent doucement en chauffant le gaz dans le cylindre et exercent ainsi une pression constante sur le piston. L’aptitude à brûler doucement est ‘l’indice d’octane’ du carburant : 100 pour l’iso-octane.

L’heptane (7 atomes de carbone) ne fait que détoner : indice d’octane = 0. Un carburant d’indice 95 contient l'équivalent de 95 % d'iso-octane et de 5 % d'heptane. Il faut toutefois signaler que l'indice d'octane se réfère à une échelle purement comparative, prenant ses repères de 0 et 100 respectivement sur l'heptane et l'iso-octane. Des carburants réels peuvent avoir un indice d'octane supérieur à 100.

L'isooctane est utilisé comme solvant pour certaines analyses en spectrophotométrie, en particulier pour l'extinction spécifique à 232 et 270 nm dans les huiles alimentaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h TRIMETHYL - 2, 2, 4 PENTANE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. a et b (en) Iwona Owczarek et Krystyna Blazej, « Recommended Critical Temperatures. Part I. Aliphatic Hydrocarbons », J. Phys. Chem. Ref. Data, vol. 32, no 4,‎ , p. 1411 (DOI 10.1063/1.1556431)
  4. a et b (en) Yitzhak Marcus, The Properties of Solvents, vol. 4, England, John Wiley & Sons Ltd,‎ , 239 p. (ISBN 0-471-98369-1)
  5. a, b et c (en) Robert H. Perry et Donald W. Green, Perry's Chemical Engineers' Handbook, USA, McGraw-Hill,‎ , 7e éd., 2400 p. (ISBN 0-07-049841-5), p. 2-50
  6. (en) Iwona Owczarek et Krystyna Blazej, « Recommended Critical Pressures. Part I. Aliphatic Hydrocarbons », J. Phys. Chem. Ref. Data, vol. 35, no 4,‎ , p. 1461 (DOI 10.1063/1.2201061)
  7. (en) Carl L. Yaws, Handbook of Thermodynamic Diagrams, vol. 3, Huston, Texas, Gulf Pub. Co.,‎ (ISBN 0-88415-859-4)