Isménias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Isménias (en Ἰσμηνίας) est un homme politique antique de Thèbes du IVe siècle av. J.-C., chef du parti démocrate thébain.

Il parvient au pouvoir en -403, soit un an après la guerre du Péloponnèse et poursuit une politique anti-Spartiate, accueillant notamment des Athéniens exilés par les Trente. En -382, les Spartiates et leurs alliés s'emparent de Thèbes, capturent Isménias et le font exécuter pour médisme[1]. Platon explique dans le Ménon[2] qu’il a reçu les richesses par un don ; en 2008, Monique Canto-Sperber explique qu’il s’agit d’argent de Perse pour nuire à Sparte. Dans la République[3], Platon dit qu’il serait à l’origine d’une maxime selon laquelle « il est juste de faire du bien à ses amis et du mal à ses ennenmis. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Xénophon, Histoire grecque, V, 2.10
  2. 90a
  3. Platon, La République [détail des éditions] [lire en ligne] (Livre I, 336a)

Bibliographie[modifier | modifier le code]