Islam au Qatar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une mosquée de Doha, capitale du Qatar

Le Qatar est un pays très majoritairement musulman, où l'islam est religion d'État. C'est le seul État avec l'Arabie saoudite à vivre un islam d'obédience wahhabite[1].

Les Qataris sont tous musulmans ; le nombre plus ou moins élevé de travailleurs étrangers fait varier le pourcentage de musulmans dans la population du Qatar. Un recensement datant de 2004 estime que le Qatar comporte 77,5 % de musulmans, et de 8,5 % de chrétiens[2]. La majorité des habitants du Qatar sont des travailleurs étrangers, provenant majoritairement des États-Unis et de l'Asie du Sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'islam a conquis la région au VIIe siècle au cours des conflits liés à l'islamisation des tribus arabes païennes par Mahomet. La soumission des Qataris à l'islam à cette époque fut l'occasion pour le prophète de l'islam d'envoyer son premier représentant militaire à Munzir ibn Sawa Al Tamimi, le souverain de Bahreïn. En 628, ce représentant, Al Ala Al-Hadrami, invita le souverain à embrasser l'islam, pour étendre le pouvoir de Mahomet de la côte du Koweït au Sud du Qatar, incluant Al-Hasa et les îles de Bahreïn. Al-Mundhir accepta l'islam, et tous les habitants du Qatar devinrent musulmans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Yamani, Mai (2009).From fragility to stability: a survival strategy for the Saudi monarchy, de Mai Yamani, en 2009, in Contemporary Arab Affairs.
  2. Voir le CIA World Factbook https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/qa.html#People