Islam au Qatar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une mosquée de Doha, capitale du Qatar

Le Qatar est un pays très majoritairement musulman, où l'islam est religion d'État. C'est le seul État avec l'Arabie saoudite à vivre un islam d'obédience wahhabite[1].

Les Qataris sont tous musulmans ; le nombre plus ou moins élevé de travailleurs étrangers fait varier le pourcentage de musulmans dans la population du Qatar. Un recensement datant de 2004 estime que le Qatar est constitué de 77,5 % de musulmans, et de 8,5 % de chrétiens[2]. La majorité des habitants du Qatar sont des travailleurs étrangers, provenant majoritairement des États-Unis et de l'Asie du Sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'islam a conquis la région au VIIe siècle au cours des conflits liés à l'islamisation des tribus arabes païennes par Mahomet. La soumission des Qataris à l'islam à cette époque fut l'occasion pour le prophète de l'islam d'envoyer son premier représentant militaire à Munzir ibn Sawa Al Tamimi, le souverain de Bahreïn. En 628, ce représentant, Al Ala Al-Hadrami, invita le souverain à embrasser l'islam, pour étendre le pouvoir de Mahomet de la côte du Koweït au Sud du Qatar, incluant Al-Hasa et les îles de Bahreïn. Al-Mundhir accepta l'islam, et tous les habitants du Qatar devinrent musulmans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Yamani, Mai (2009).From fragility to stability: a survival strategy for the Saudi monarchy, de Mai Yamani, en 2009, in Contemporary Arab Affairs.
  2. Voir le CIA World Factbook https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/qa.html#People