Isis (opéra)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isis (homonymie).

Isis

Description de cette image, également commentée ci-après

Partition générale, imprimée pour la 1ere fois (1719)

Nbre d'actes 5
Musique Jean-Baptiste Lully
Livret Philippe Quinault
Langue
originale
Français
Sources
littéraires
Mythologie
Création
Château de Saint-Germain-en-Laye Drapeau de la France France

Personnages

  • Jupiter, dieu, époux de Junon (basse)
  • Junon, déesse, épouse de Jupiter(soprano)
  • Iris, déesse, messagère de Junon (soprano)
  • Mercure, dieu, messager de Jupiter (ténor)
  • Io, nymphe et Isis (soprano)
  • Mycène, nymphe, sœur de Io (soprano)
  • Hiérax, mortel, fiancé malheureux de Io (basse)
  • Argus, mortel, frère de Hiérax (basse)
  • Pirante, mortel, ami de Hiérax (ténor)
  • Pan, dieu, (basse)
  • Syrinx, nymphe (soprano)
  • Erinnie, Furie, persécutrice de Io (ténor)

Isis est une tragédie lyrique en 5 actes de Philippe Quinault, musique de Jean-Baptiste Lully, représentée pour la première fois à Saint-Germain-en-Laye le .

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Jupiter, dieu, époux de Junon, amoureux de Io (basse)
  • Junon , déesse, épouse de Jupiter, jalouse de Io (soprano)
  • Iris , déesse, messagère de Junon (soprano)
  • Mercure, dieu, messager de Jupiter (ténor)
  • Io, nymphe, fille d'Inachus, dieu fleuve, fiancée de Hiérax aimée de Jupiter, deviendra la déesse Isis (soprano)
  • Mycène, nymphe, sœur de Io (soprano)
  • Hiérax, mortel, fiancé malheureux de Io (basse)
  • Argus, mortel, frère de Hiérax (basse)
  • Pirante, mortel, ami de Hiérax (ténor)
  • Pan, dieu, (basse)
  • Syrinx, nymphe, poursuivie par Pan et changée en roseaux dont il va faire des flûtes (soprano)
  • Erinnie , une des Furies, persécutrice de Io (ténor)

Argument[modifier | modifier le code]

Prologue[modifier | modifier le code]

Tableau lyrique avec Neptune et les Tritons. Appel aux plaisirs et à la paix.

Acte I[modifier | modifier le code]

Hiérax sent que Io ne l'aime plus, mais il est pressé par son ami, Pirante, d'avoir une discussion avec celle qu'il aime. Io confie à sa sœur, qu'en effet Jupiter l'aime et qu'elle ne peut lui résister. Mercure annonce la venue de Jupiter sur terre.

Acte II[modifier | modifier le code]

Jupiter vient voir Io et lui avoue son amour. Celle-ci lui réplique qu'elle est déjà fiancée et le quitte. Jupiter, dépité, ne renonce pas. Il demande à Mercure d'occuper Iris, la confidente de Junon, pendant qu'il suivra Io. Mercure se met à courtiser Iris, qui ne s'en laisse pas compter, mais ne trouve pas Io. Junon arrive sur terre et annonce à Jupiter qu'elle s'est choisie une nouvelle nymphe de compagnie : Io.

Aux jardins d'Hébé, Junon fait une fête pour accueillir sa nouvelle nymphe. Io arrive accompagnée de Mercure et Iris. Elle est accueillie par les nymphes.

Acte III[modifier | modifier le code]

Sur les ordres de Junon, Argus se saisit de Io et l'enferme, refusant à son frère l'accès à la prison. Mercure demande alors à Pan d'organiser une fête en l'honneur de la nymphe Syrinx pour que Argus relâche la garde de Io.

Au cours de la fête Pan poursuit Syrinx de ses assiduités. Elle s'enfuit, se jette dans un lac et se transforme en roseaux. Pan coupe les roseaux et en fait des flûtes.

Pendant la fête Argus s'est assoupi. Mercure l'endort pour de bon et fait évader Io. Hiérax provoque la colère de Mercure qui le transforme lui et son frère en oiseaux.

Junon arrive, constate la fuite de Io, appelle la Furie Erinnie, qui sort des enfers, rattrape Io et l'emmène.

Acte IV[modifier | modifier le code]

La Furie emmène Io dans des lieux de souffrances : enfer glacé, enfer de feu et compagnie des Parques. Elles lui disent que, pour qu'elle vive, elle doit apaiser la fureur de Junon.

Acte V[modifier | modifier le code]

La Furie sort Io de la mer. Celle-ci implore Jupiter, qui se laisse toucher. Jupiter intercède auprès de Junon en lui faisant la promesse de laisser Io tranquille. Junon pardonne à Io et élève Io au rang de déesse sous le nom d'Isis. Ils remontent tous les trois au Ciel.

Remarque[modifier | modifier le code]

Isis entraîna la disgrâce de Philippe Quinault. Il fut chassé de la cour et du théâtre pendant 2 ans. En effet, Madame de Montespan se reconnut en Junon et crut reconnaitre Mademoiselle de Ludres, la maîtresse du roi du moment, dans le personnage de Io et Isis. Toute la cour en fit des gorges chaudes et Mademoiselle de Ludres quitta la Cour l'année suivante[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mémorial historique de la noblesse T2 A-J Duvergier 1811

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Vidéos[modifier | modifier le code]