Isidro Gomá y Tomás

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Isidro Gomá y Tomás
Image illustrative de l'article Isidro Gomá y Tomás
Le cardinal Goma y Thomas en 1930.
Biographie
Naissance
La Riba Catalogne Catalogne
Ordination sacerdotale
Décès
Tolède Drapeau de l'Espagne Espagne
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Pie XI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Pietro in Montorio
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Fonctions épiscopales Évêque de Tarazona
Archevêque de Tolède
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Isidro Gomá y Tomás, né le à La Riba en Catalogne, Espagne, et mort le à Tolède, est un cardinal espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Isidro Gomá y Tomás étudie à Montblanc, à Tarragone et à Valence. Il se dévoue au travail pastoral dans le diocèse de Tarragone, professeur et recteur au séminaire de Tarragone, chanoine et juge métropolitain.

Isidro Gomá y Tomás est nommé évêque de Tarazona en 1927 et promu archevêque de Tolède et primat d'Espagne en 1933. Le pape Pie XI le créé cardinal au consistoire du .

Pendant la guerre civile espagnole, Mgr Gomá y Tomás est partisan indéfectible des nationalistes.

Sa prise de position extrême en faveur de la rébellion franquiste, au nom du Christ-Roi, a choqué jusque dans les milieux catholiques: en particulier l'écrivain catholique Georges Bernanos (qui assista à la guerre d'Espagne depuis sa maison aux Baléares ) s'indigna , dans son livre de témoignage aux accents pamphlétaires Les grands cimetières sous la lune de ce que Mgr Goma y Tomas ait béni les canons de l'armée franquiste en exhortant à se défendre des « rouges » et des impies.

Les droits de l'Église, la liberté de la presse, la liberté d'association, la liberté de l'enseignement et la dignité humaine de la conception à la mort trouvent en lui un paladin indomptable. Il a le mérite d'avoir largement popularisé la lecture des Évangiles synoptiques en Espagne. Il participe au conclave de 1939, à l'issue duquel Pie XII est élu pape.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]