Ischiopagus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jumeau parasite et jumeaux siamois

L'ischiopagus (du grec ischion, « partie inférieure de l’os iliaque » et pagos, « fixer, assembler » – prononcer iskiopagus) désigne un phénomène rarissime de malformation humaine. Il se produit lorsque deux fœtus jumeaux s'entremêlent, l'un d'eux cessant son développement. L'autre fœtus « absorbe » alors les membres et organes du jumeau dit parasite (l'autre étant parfois qualifié, dans le langage populaire, de « jumeau cannibale »). Cela peut donner lieu à des êtres humains ayant quatre bras, plusieurs organes, deux colonnes vertébrales, etc.

Cette malformation ressemble à la pathologie des frères siamois, mais celle-ci est plus grave car les chances de survie sont encore moindres : les nerfs peuvent s'entremêler, les os fusionner (comme la colonne vertébrale), les organes s'entrechoquer ou se parasiter, etc.

Origine du terme[modifier | modifier le code]

Selon le Dictionnaire de médecine, de chirurgie, de pharmacie, de l’art vétérinaire et des sciences qui s’y rapportent (13e édition refondue par Emile Littré et Ch Robin – Paris : J.B.Baillière, 1873) le terme « ischiopage » est le « nom donné par Isidore Geoffroy Saint-Hilaire aux monstres composés de deux individus qui ont un ombilic commun, et qui sont réunis par la région hypogastrique. »

Cas de Lakshmi Tatma[modifier | modifier le code]

Début novembre 2007, le Dr Sharan Patil, chirurgien orthopédiste indien à la tête d'une équipe d'une trentaine de personnes, a opéré Lakshmi Tatma une fillette indienne (prénommée Lakshmi en référence à la divinité hindoue de l'abondance qui a quatre bras) pour l'ablation de deux bras et deux jambes surnuméraires, à l'hôpital Sparsh de Bangalore. Si l'opération s'est bien déroulée, l'équipe médicale a dû faire face à de nombreuses difficultés : reconstruire la région pelvienne et sauver les organes, la fillette ayant également deux colonnes vertébrales fusionnées, deux reins (l'un “dans son corps” et l'autre “dans le corps du jumeau” ; le deuxième rein a d'ailleurs été transplanté durant l'opération), deux cavités stomacales, deux poitrines et des nerfs emmêlés[1].

Fictions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Compte rendu de l'opération de Lakshmi sur le site de BBC News Online

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]