Isabelle Stibbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Isabelle Stibbe
Description de cette image, également commentée ci-après
Isabelle Stibbe en 2014
Naissance (44 ans)
Paris
Activité principale
Ecrivain
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

  • Bérénice 34-44
  • Les Maîtres du printemps

Isabelle Stibbe est une romancière française née à Paris en 1974.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un doctorat en droit à l'Université Panthéon-Assas et le Certificat d'aptitude à la profession d'avocat, elle a travaillé dans la communication au sein d'institutions culturelles comme la Comédie-Française, le Grand Palais, le théâtre de l'Athénée[1]dont elle a été secrétaire générale de 2011 à 2016.

Son premier roman, Bérénice 34-44, est remarqué par la critique[2],[3] et obtient 9 prix littéraires dont le prix Simone-Veil 2013[4], le prix littéraire des grandes écoles 2013[5] et le prix littéraire de l'ENS-Cachan 2014.

Son deuxième roman, Les Maîtres du printemps, est inspiré par la fermeture des hauts-fourneaux de Florange[6]. Il est paru à la rentrée littéraire 2015 aux éditions Serge Safran[7]. Il a obtenu le prix Rencontres du IIe titre de Grignan 2016.

Elle est également journaliste pour le mensuel La Terrasse.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Bérénice 34-44, Serge Safran éditeur, 2013, Le Livre de Poche, 2014
Les Maîtres du printemps, Serge Safran éditeur, 2015
Le Roman ivre, Robert Laffont, 2018

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Bernard-Marie Koltès, L'Avant-scène Théâtre, coll. Les Nouveaux Cahiers de la Comédie-Française, 2007
Beaumarchais, L'Avant-scène Théâtre, coll. Les Nouveaux Cahiers de la Comédie-Française, 2007
Le Grand Palais. Monument-Capitale, coll. « Découvertes Gallimard/Culture et société » (no 540), Paris, 2009 (ISBN 9782070361809)
Ni dieu ni maître, dans Nous sommes Charlie : 60 écrivains unis pour la liberté d'expression, Le Livre de Poche, 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]