Isabelle Peretz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Isabelle Peretz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Distinction

Isabelle Peretz est une chercheuse québécoise née à Bruxelles en 1956 spécialisée dans l'étude du « cerveau musical », domaine d'étude neurologique qu'elle a fondé[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Peretz a une formation de guitariste classique[1].

Elle fut « la première à défendre l'idée que le cerveau dispose de réseaux corticaux spécialisés permettant de percevoir et de goûter la musique »[1].

Ses travaux ont permis de démontrer qu'il existe une base physiologique à l'amusie.

En 2005, elle a cofondé le Laboratoire international pour la recherche sur le cerveau, la musique et le son (BRAMS, abréviation de Brain, Music, and Sound research)[1].

La revue Science a affirmé que son travail avait « fondamentalement changé notre compréhension de la façon dont le cerveau analyse et traite la musique »[1].

En 2009, elle a reçu le Prix Jacques-Rousseau pour ses travaux en neurologie.

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Montreal Battery of Evaluation of Amusia, University of Montreal, 2003, 58 p.
  • Apprendre la musique. Nouvelles des neurosciences, Odile Jacob, 2018, 160 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Michel Bélair, « Prix Jacques-Rousseau - La musique avant toute chose », Le Devoir,‎ (lire en ligne)