Isabelle Moins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Isabelle Moins, née le 19 mai 1964 à Limoges est une dirigeante d’entreprise, spécialisée dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication et Internet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille vivant du négoce de bestiaux depuis le XIXe siècle[1], Isabelle Moins a passé son enfance à Châlus, en Limousin[2].

Formation[modifier | modifier le code]

Ancienne élève du collège Pierre Desproges de Châlus, titulaire d’une maîtrise de japonais (mention TB) de l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) obtenue en 1986, elle fréquente Tsukuba University (1985) avant de sortir diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris en 1989. Elle complète sa formation d’un MBA à Keio University (Japon) en 1991.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débutant sa carrière en 1990 en qualité de Consultant marketing chez SBA Consulting Group à Tokyo (Japon) où elle réalise des études de marchés pour les sociétés européennes au Japon, Isabelle Moins rejoint dès juillet 1991 NEC Corporation. Au sein de la Corporate Design Division, à Tokyo, elle sera responsable du déploiement de la marque à l’international assurant un support aux filiales européennes et américaines de NEC pour le déploiement de la nouvelle architecture de marque.

En 1994, elle rejoint France Telecom, en qualité de Responsable marketing et développement des services multimédia. Elle assurera la représentation de France Telecom au Board de la Japan Multimedia Services company, lance un site Web pour la promotion de marques européennes au Japon et gère des dossiers d’investissement d’Innovacom au Japon (recherche et analyse d’opportunités d’investissement dans les start-up et fonds de capital risque).

Elle présente également, en japonais, sur une chaîne du câble (Wowow Today) un programme sur la culture française

En 1997, elle intègre en qualité de Directrice marketing télécommerce du Groupe Wanadoo, assure le lancement de l’offre télécommerce en montant une plate-forme de commerce électronique pour les PME, ainsi qu’une offre conjointe avec IBM.

En 2001, elle est nommée Responsable Commerce Electronique du Groupe Orange.

En 2002, elle est nommée Directrice Marketing Multimedia Mobile chez Orange France.

En mars 2006, Isabelle Moins intègre PagesJaunes Groupe[3] en qualité de Directrice générale de annoncesjaunes.fr [4], site de petites annonces, filiale de PagesJaunes et de M6[5],[6].

Depuis octobre 2009, Isabelle Moins est Directeur Internet chez SFR[7].

Responsabilités associatives[modifier | modifier le code]

Isabelle Moins est vice-présidente des « Elles de l’auto » [8], association chargée de promouvoir le recrutement et l’insertion de femmes dans le monde de l’automobile Elle est également membre du Cercle littéraire « Les Amis de la Fonquebure », qui assure la promotion de l’humour burlesque châlusien, dans l’esprit d’un autre enfant de Châlus, Pierre Desproges.

distinctions[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

sources et références[modifier | modifier le code]

  1. histoire des foires de Châlus
  2. http://www.lexpansion.com/economie/isabelle-moins-de-l-ideogramme-a-la-petite-annonce_170947.html
  3. http://www.interdit-aux-hommes.net/nomination/isabelle-moins-dg-de-pages-jaunes-petites-annonces/
  4. http://www.ubimmo.fr/isabelle-moins-annonces-jaunes
  5. http://www.journaldunet.com/0701/070111-annonces-pagesjaunes.shtml
  6. http://www.itespresso.fr/le-groupe-pages-jaunes-sattaque-au-marche-de-la-petite-annonce-17527.html
  7. http://www.sfr.fr/mentions-legales//
  8. http://www.elles-auto.com/docs/DOSSIER_DE_PRESSE_Les_Elles_de_l_Auto_lancement_site_communautaire_09-10-2009_Final.pdf